Lyon : Tout ce que vous devez savoir sur la transformation de la Part Dieu

Le nouveau visage de la gare de la Part Dieu avec à droite la nouvelle tour donnant sur l'esplanade Beraudier et son parking souterrain
Le nouveau visage de la gare de la Part Dieu avec à droite la nouvelle tour donnant sur l'esplanade Beraudier et son parking souterrain

La transformation de la Part-Dieu est en cours. Ce quartier d'affaires est en pleine mue avec la déconstruction partielle de la gare et ses travaux d'extension, la démolition du parking "3000", l'agrandissement du centre commercial et la construction de nouveaux logements. Un chantier colossal      

Par Philippe Bette

Pour ceux qui l'ignoreraient encore, d'énormes travaux sont en cours à la Part Dieu. L'accès à la gare TGV est devenu très compliqué ces derniers mois. Le pôle multimodal a été réaménagé. Traverser le quartier est devenu un casse-tête avec la condamnation de la trémie du Boulevard Vivier Merle, une pénétrante en souterrain qui permettait aux automobilistes de poursuivre leur route jusqu'au Parc de la Tête d'or et Villeurbanne. Un nouveau tunnel va être construit mais pour faciliter l'accès, cette fois,  à un parking souterrain, prévu sous l'esplanade Béraudier.    
 


Une partie du hall d'accueil de la gare va être détruit pour faciliter la transformation du bâtiment.  Une nouvelle galerie sera créee avec des accès latéraux côté Pompidou. Les hôtels jouxtant la gare vont disparaître à leur tour pour permettre l'édification d'une tour et d'un nouveau complexe hôtelier 4* ... 

Autant  dire que le deuxième quartier d'affaires après la Défense est en chantier pour quelques années encore. Jean Christophe Adde et Julien Sauvadon débutent ici une série de reportages sur sa métamorphose. Ils  détaillent les chantiers programmés, le projet d'urbanisme et laissent entrevoir le nouveau visage de la Part Dieu d'ici 2023.

Complètement repensé, avec sa gare agrandie et modernisée, il devrait devenir un quartier animé en dehors des heures de bureau. Car il est aussi prévu de construire 2200 logements neufs et d'accueillir 5000 habitants de plus dans ce périmètre déjà très dense d'ici 2030. 


Chapitre 1 : L'agrandissement de la gare de la Part Dieu  
   

Mise en service en 1983 et conçue pour accueillir 35 000 voyageurs jour, la gare TGV en draine aujourd'hui cinq fois plus. Il faut donc l'agrandir et prévoir de nouveaux accès, d'autant qu'un nouveau quai, la voie L, est en cours d'implantation. C'est tout l'ensemble architectural qui est repensé là encore avec le remodelage de la gare routière et le creusement d'un parking souterrain place Beraudier, sous l'esplanade devant la gare. Et c'est plutôt paradoxal,  il a fallu d'abord remblayer la trémie du Boulevard Vivier Merle, la combler totalement pour permettre l'installation du nouveau tunnel d'accès.                 
 

Chapitre 2 :  La modernisation du centre commercial de la Part Dieu 


Les travaux d'agrandissement et de modernisation du centre commercial ont déjà débuté depuis une bonne année avec la destruction du parking 3000. Le centre va rajeunir avec une nouvelle façade ouverte sur la ville. Il doit accueillir un nouveau complexe cinématographique de 18 salles , une terrasse extérieure en surplomb avec une vingtaine de restaurants et 80 nouvelles boutiques. La fréquentation du nouvel ensemble devrait atteindre 40 millions de visiteurs par an au lieu de 33 actuellement. Il devrait devenir l'un des plus gros centres commerciaux d'Europe.Ouverture de la nouvelle "Part Dieu" au printemps 2020.     
 


Chapitre 3 : Le réaménagement de la rue Desaix


Jusque là rue sans âme à la perpendiculaire du Boulevard Vivier Merle, la rue Desaix doit reprendre vie avec l'implantation de nouveaux immeubles de bureaux et d'habitations. David Kimelfeld , président de la Métropole estime que le renouveau du quartier de la Part Dieu passe par une diversification de ce quartier d'affaires. Quatre nouvelles résidences, du logement social à l'habitat haut de gamme, viennent d'être construites ici. 

Les bâtiments ont été conçus pour accueillir ce qu'on appelle "des socles actifs", des espaces commerciaux en rez de chaussée, qui doivent précisément attirer du monde. Et très rapidement, une brasserie du groupe Ninkasi s'installera là, pour participer à l' animation de ce quartier qui en manque cruellement, une fois les salariés des tours de bureaux partis. L'urbanisme de la Part Dieu est donc repensé pour attirer ici des occupants permanents, qui ne feraient pas que passer.   
 
                         
Chapitre 4 : La rénovation des réseaux de froid et de chaud 

C'est un chantier qui fait penser à un gruyère. Des tranchées sont apparues un peu partout autour du quartier de la Part-Dieu. Les travaux engagés aux abords de la gare TGV concernent aussi les réseaux de chaud et de froid qui alimentent les immeubles. Une centrale produisant du froid a été construite à 13 mètres sous terre devant les archives départementales de Lyon.

D'immenses tuyauteries parcourent le sous-sol et sont en cours de raccordement. De la même façon, la métropole et Dalkia procédent à la rénovation du réseau de chauffage urbain du quartier mais aussi des zones périphériques. Une nouvelle usine de bio-masse viendra se raccorder sur l'usine d'incinération de Gerland. Des installations qui rentreront en service au printemps 2019. Montant des travaux : 300 millions d'euros.         
     

Sur le même sujet

9h50 le matin croque le dessinateur Laurent Verron

Les + Lus