A Lyon, un élu écologiste atteint du Covid 19, neuf autres en quatorzaine

Gautier Chapuis, élu écologiste dans le 9è arrondissement de Lyon, est positif au Covid 19. D'autres élus et membres de la campagne d'EELV sont en quatorzaine. Grégory Doucet, tout juste maire, poursuit son activité. Il a répondu à nos questions dans l'émission "Dimanche en politique".

Grégory Doucet n'a pas été testé. Il affirme ne pas avoir été en contact étroit avec Gautier Chapuis, positif au Covid 19.
Grégory Doucet n'a pas été testé. Il affirme ne pas avoir été en contact étroit avec Gautier Chapuis, positif au Covid 19. © Stéphane GUIOCHON/MaxPPP
A Lyon, la crise sanitaire rattrape la vague verte. Alors que Grégory Doucet a tout juste été investi maire de Lyon, samedi 4 juillet, un conseiller municipal vert, Gautier Chapuis, élu dans le 9e arrondissement de Lyon, est touché par le Covid 19. 
Invité dimanche 5 juillet dans l'émission "Dimanche en politique" avec Bruno Bernard, président de la Métropole, Grégory Doucet s'est expliqué sur sa présence sur le devant de l'actualité alors que dix élus des rangs écologistes et des membres de la campage, dont sa directrice Ninon Guinel, sont en quatorzaine. 

L'équipe testée mardi

Le nouveau maire de Lyon a expliqué ne pas avoir encore été testé. Le dispositif de tests serait disponible mardi pour lui-même et son équipe. Il tente de rassurer et justifie sa présence publique : "On a consulté les autorités sanitaires, j'ai eu un échange avec Bruno Lina (virologue à l'Hôpital de la Croix-Rousse). On a décrit la situation, la conclusion a été un niveau de risques faibles".

Nous avons été extrêmement vigilants

Grégory Doucet

Grégory Doucet et Bruno Bernard contestent toute légèreté au moment de la campagne et lors de la soirée électorale du second tour dimanche 28 juin au Ninakasi. "Nous avons été extremement vigilants, nous avions réuni toutes les conditions pour limiter les risques". Le tandem écologiste précise avoir toujours porté des masques lorsqu'ils étaient en contact avec la population.

Pourtant, lors de la soirée électorale dimanche 28 juin, au Ninkasi, les mesures barrière n'étaient pas toujours observées comme en témoigne ce reportage.

Enquête de l'ARS

L'Agence régionale de santé enquête pour diagnostiquer les cas "contacts" et déterminer la marche à suivre. Elle étudie les photos prises au cours de la soirée électorale pour identifier les personnes ayant eu un contact rapproché avec Gautier Chapuis et déterminer s'il y a un cluster chez les Verts à Lyon.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections europe écologie les verts coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter