• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : la piste de l'infanticide privilégiée après la chute d'un enfant de 8 étages

La mère de l'enfant a été interpellée sur place peu de temps après le drame. / © Vincent Pereira / Maxppp
La mère de l'enfant a été interpellée sur place peu de temps après le drame. / © Vincent Pereira / Maxppp

Un petit garcon de 5 ans est décédé mardi 16 avril après avoir chuté du huitième étage d'un immeuble de Vaulx-en-Velin (69). La mère, suspectée de l'avoir jeté par la fenêtre de l'appartement, a été hospitalisée d'office. Un témoin s'est manifesté.

Par Mathieu Boudet

Les pompiers et le Samu ont tenté pendant plusieurs minutes, mais sans succès, de ranimer un petit garçon de 5 ans, après une chute vertigineuse d'un immeuble du quartier du Mas du Taureau à Vaulx en Velin, mardi 16 avril, peu après 15h30. De nouveaux éléments de l'enquête amènent à privilégier la piste de l'infanticide causé par la mère de l'enfant.
 
 

La mère, principale suspecte


Lors de leur arrivée sur les lieux mardi vers 15h45, les policiers ont dû forcer la porte pour pénétrer dans l'appartement de la victime. Ils y ont découvert la mère de famille, âgée de 25 ans, "prostrée sur son canapé avec sa fille de 8 ans", selon la Direction Départementale de la Sûreté Publique. Celle-ci, suspectée par la police d'avoir jeté son garçon par la fenêtre, a été interpellée sur place.


 

Un témoin s'est manifesté


La sûreté départementale est chargée de l’enquête. Selon nos informations, un témoin a rapporté à la police avoir vu la mère du garçon commettre l'acte dramatique. Placée en garde-à-vue au commissariat de Vaulx-en-Velin, elle a été mise en examen pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans. Etant donné son état psychologique, sa garde à vue a été suspendue, et elle a été hospitalisée d'office.

 

La victime n'a pas survécu


Alors qu'il venait de chuter du 8ème étage d'un immeuble d'habitation, dans le quartier du Mas du Taureau, l'enfant était retrouvé dans un état grave, "en arrêt cardio-respiratoire" lorsque les secours l'ont pris en charge. De nombreuses forces de police étaient présentes sur place pour sécuriser le site du drame et l'intervention des pompiers. La victime a été conduite à l'hôpital Femme Mère Enfant en état d'urgence absolue, mais est décédé peu après sa prise en charge.   

La petite fille de 8 ans, soeur de la victime et également témoin présumé des faits, a quant-à-elle été confiée à la protection de l'enfance.    




 

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus