Lyon : Fermeture des deux campus de l'université Lyon 2 suite à des actes de vandalisme

© Valérie Benais
© Valérie Benais

Les portes de l'Université Lyon 2 sont fermées ce vendredi 14 décembre en raison d'actes de vandalisme survenus hier dans l'enceinte de l'établissement. Selon la Présidence les "conditions ne permettent plus d’assurer la sécurité" sur les deux campus, Porte des Alpes et Berges du Rhône. 

Par Odile Morain

Les étudiants des deux campus de l'université Lyon II ont trouvé portes closes ce matin en arrivant devant l'établissement. La raison de cette fermeture émane de la Présidence de l'université qui a pris la décision de ne pas ouvrir les campus de Bron et des quais en raison d'un blocage qui a dégénéré dans la journée du 13 décembre. L’Université rouvrira ses portes lundi 17 décembre matin. Les bibliothèques universitaires seront fermées samedi 15 et dimanche 16 décembre. Elles rouvriront également lundi matin.

Des actes "inacceptables"

"Sur le campus des Berges du Rhône, des bonbonnes de gaz ont été subtilisées sur la zone chantier du bâtiment Clio, les accès de secours ont été bloqués et les personnels et étudiant(e)s déjà sur le campus empêché(e)s de sortir", détaille l’université sur Twitter. 

 
 

Sur le campus de Bron, la chaufferie a été ouverte par effraction. De nombreux tags sont également visibles sur les murs et les vitres du campus, des meubles ont été sortis et une voiture de service de sécurité a été immobilisée. 
 
"L’établissement rouvrira selon de nouvelles modalités permettant de garantir l’accès à l’université. Les accès seront limités sur les campus et la présentation de la carte étudiante (ou certificat de scolarité et carte d’identité) ou de la carte professionnelle de l’établissement sera requise", précise l’université sans donner de date précise de réouverture. Pour l'heure, seule la bibliothèque universitaire Chevreul est ouverte.

Les raisons du blocage

Soutenus par les enseignants non titulaires de Lyon 2, les étudiants sont notamment mobilisés contre « toute augmentation des frais d’inscription à l’université » notamment pour les étrangers., contre « Parcoursup », « le plan licence ». Ils réclament également « la hausse des moyens alloués par le gouvernement à l’enseignement supérieur et à la recherche ».

Réunis en Assemblée générale, les étudiants ont voté pour soutenir la nouvelle manifestation des lycéens. Prévu ce vendredi 14 décembre et soutenu par les syndicats, le cortège devrait quitter la place Jean-Macé, dans le 7e arrondissement à 11h30.
 
Université Lyon 2 fermée après dégradations

Sur le même sujet

Les + Lus