Covid-19 : la Fête des Lumières annulée par Grégory Doucet le maire de Lyon

Grégory Doucet, le maire de Lyon, a annoncé, ce mercredi 28 octobre, sur France 3 Rhône-Alpes que la Fête des Lumières était définitivement annulée compte- tenu de la situation sanitaire. 

Fête des Lumières édition 2019, place des Terreaux à Lyon
Fête des Lumières édition 2019, place des Terreaux à Lyon © SBA
La Fête des Lumières, initialement prévue du 5 au 8 décembre 2020, est officiellement annulée, a déclaré Grégory Doucet le maire de Lyon sur le plateau du 12/13 de France 3 Rhône-Alpes. 
Après plusieurs semaines d'hésitation, décision a été prise de renoncer à l'évènement, au regard de la propagation de l'épidémie de Coronavirus Covid-19 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

"Manifestement, il faut raison garder et on sait qu'on ne pourra pas l'organiser". Le maire de Lyon (EELV) et son équipe tentaient de mettre au point une version allégée de l'évènement depuis plusieurs semaines. La ville avait notamment envisagé de supprimer les spectacles prévus sur la Presqu’île, et de prioriser les projections en plein air. 
Mais c'est désormais officiel, les lumières festives resteront éteintes ce 8 décembre 2020 pour éviter les rassemblements.
En revanche, des centaines de lumignons devraient retrouver leur place aux fenêtres comme le veut la tradition. 

"Pour nous préserver dans le contexte sanitaire, pour que la plus belle fête du monde reste une fête et non une hécatombe" Grégory Doucet, annule l'édition 2020 de la Fête des Lumières. "C'était la seule solution" a réagi Nathalie Dehan, élue à Vénissieux et à la Métropole de Lyon. 

Un avis que ne partage pas le chef Christophe Marguin, Président des Toques blanches lyonnaises : "On a la chance d'avoir une ville extraordinaire, avec neuf arrondissements où on aurait pu organiser les festivités autrement. Le Maire a fait un choix, je le respecte mais on se prive de la venue de trois millions de visiteurs dans un contexte où on n'a plus le droit de travailler" regrette-t-il. 

"Une décision inévitable dans le contexte actuel. Plus que jamais nous illuminerons nos fenêtres!" a réagi Christophe Geourjon, élu de la Métropole de Lyon et du 7e arrondissement. 

"Cette année, pas de Fête des Lumières à Lyon mais des lumignons à nos fenêtres. Une lumière dans la nuit en guise d'espoir de sortir de cette terrible période et retrouver la grandeur de la fête en 2021" a déclaré Yann Cucherat, élu du 5e arrondissement et ancien candidat à la mairie de Lyon. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses réactions font part d'une réelle déception et invitent également à déposer des lumignons aux fenêtres :
Cet événement festif qui a rassemblé 1,8 million de visiteurs sur quatre jours en 2019, avait déjà été annulé une fois en 2015, année des attentats terroristes contre Charlie Hebdo à Paris.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête des lumières fêtes locales événements sorties et loisirs