• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon. Le corps torturé d'un homme découvert dans un appartement de la Croix-Rousse

L'appartement où a été retrouvé le corps rue Jean Say / © Jean Perrier
L'appartement où a été retrouvé le corps rue Jean Say / © Jean Perrier

Un homme d'une trentaine d'années, tué de plusieurs coups de couteau, a été découvert vers 17 heures dans un immeuble de la rue Jean-Baptiste-Say, sur les pentes de la Croix-Rousse (Lyon). La scène de crime laisse penser à un séance de tortures.    

Par France 3 Rhône-Alpes

Homicide sur les pentes de la Croix-Rousse. Mardi soir, la police a bouclé le quartier de la rue Jean-Baptiste Say qui a été fermée à la circulation.

Un homme a été retrouvé mort, vers 17 h, au rez-de-chaussée d'un appartement du numéro 34 de la rue située dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon (1er). Selon les premiers éléments relevés sur place, le corps torturé d'un homme d'une trentaine d'années a été découvert, ligoté et criblé de plusieurs coups de couteau. Comme si la victime avait été soumise à une séance de tortures. 

D'après notre enquête, l'immeuble où a été retrouvé le corps fait partie d'un lotissement géré par Grand Lyon Habitat. L'appartement était inoccupé depuis plusieurs semaines mais l'une des vitres donnant sur la cour avait été fracturée récemment, selon l'un des résidents.
 
        
On apprenait mercredi matin que le crime avait été filmé et faisait l'objet d'une diffusion depuis lundi sur la messagerie de Facebook.Selon certaines sources, la vidéo circulait ce matin encore sur Messenger et pouvait donc être partagée. La séquence a par ailleurs été adressée à plusieurs média lyonnais dont le journal "Le Progrès" qui évoque une scène "d'une barbarie sans nom". Le journal a décidé de ne pas la diffuser.

C'est un ami d'une des  victimes  qui a prévenu la police par un appel au "17" que la  scène mobide tournait sur Facebook. La vidéo aurait d'abord eté envoyée à Mostaganem, le village d'origine d'une des victimes. Comme un message d'avertissement adressé à sa famille ou à son entourage.

La victime a finalement été identifiée. Il s'agit d'un homme de 28 ans, d'origine algérienne, dont on ignore encore le parcours. L'autopsie sera pratiquée aujourd'hui. 
 

Sur le même sujet

Tombola sur Snap

Les + Lus