A Lyon, immersion au coeur du service livraison de la Poste qui gère trois fois plus de colis à cause du confinement

Votre commande en ligne est peut-être passée par là : La Poste a mis en place une organisation spécifique et des renforts dans ses sites de tri pour gérer un afflux très important de colis à l'approche de Noël et surtout à cause du confinement. Près de trois fois plus de colis sont traités.
Les chariots ne désemplissent pas, avec des milliers de cartons qui s'empilent et qu'il faut scotcher, biper, manipuler, déplacer, ranger, et finalement envoyer. 

"On transporte de tout, surtout en ce moment. On voit des colis qui partent uniquement avec le papier cadeau, et en-dessous il n'y a rien!" s'étonne Maryse Dondainas, la directrice d'établissement de La Poste à Vaulx-en-Velin. "On a des clients qui commandent divers produits, et qui parfois ne maîtrisent pas le conditionnement. Il faut donc reconditionner. On a aussi des colis qui sont petits, et mal conditionnés, et qui n'ont plus leurs étiquettes, donc on ne peut pas les acheminer."

Près de 3 fois plus de colis

Une organisation très spécifique a été mise en place pour faire face à cet "afflux de colis" lié au confinement et à la fermeture des magasins. Avant la crise du Covid, le site de tri gérait 8.500 colis par jour. "On est aujourd'hui sur une moyenne de 15.000 colis par jour, avec des pics à 20.000 colis jour."

Au quotidien, les camions amènent les colis depuis une autre plate-forme située à Saint-Laurent-de-Mure (Rhône). Une équipe gère habituellement sur-place le tri de ces colis de 23h à 05h du matin. Mais il a fallu recruter. Actuellement cette équipe commence son travail dès 16h, de quoi embaucher 30% de personnes en plus. "C'est la première fois que l'on met une telle organisation pour Noël" précise Maryse Dondainas.

"On a une croissance du trafic plus précoce"

A Saint-Laurent-de-Mure, sur un tapis de 900 mètres de long surnommé le carroussel, des centaines de milliers de colis sont contrôlés par les yeux d'une machine dite intelligente, mais la vérification par des yeux humains demeure toujours indispensable.

Le site trie et expédie tous les colis en provenance du Rhône, de l'Ain, de la Drôme, de l'Ardèche et du Jura: environ 220.000 colis par jour. Aujourd'hui la Poste a doublé ce chiffre. Juste avant Noël la moyenne devrait être à 500.000 colis par jour.

"On a une croissance du trafic plus précoce que les autres années" nous précise Loïc Martinez, Directeur de la plateforme. Selon lui, le 12 novembre dernier, il y a eu autant de tri que le pic de l'année dernière juste avant Noël. C'est ici que votre colissimo arrive en premier, en général en fin d'après-midi. Les colis sont triés en pleine nuit, avant d'être acheminés dans toute la France. Il faut compter 48h entre le dépôt dans le bureau de poste et la livraison.

La Poste se prépare à traiter jusqu’à 4 millions de colis par jour pendant les fêtes, contre 3,1 millions l'année dernière.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs covid-19 santé société