Lyon : le projet d'une Cité Internationale des Arts du Cirque prend forme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathieu Boudet

Les élus de la Métropole ont voté, ce mardi 28 septembre, une subvention pour soutenir la création d'une Cité Internationale des Arts du Cirque à Lyon. Ce projet, annoncé en janvier dernier, est aussi soutenu par l'Etat et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Métropole de Lyon a annoncé, ce mardi 28 septembre, l'attribution de deux subventions pour un total de 100 000 euros, afin de poursuivre les études de faisabilité de la Cité Internationale des Arts du Cirque (CIAC). Ces subventions vont être versées à l'association de préfiguration du projet, pour poursuivre des études de faisabilité de ce projet, qui avait été annoncé en janvier dernier.

 

En ordre de marche

Ces études, pilotées conjointement par la Métropole de Lyon, la compagnie MPTA et l'École de Cirque de Lyon, porteront notamment sur le montage immobilier et juridique du projet, ainsi que sur la maîtrise d'ouvrage et sa gouvernance d'exploitation. Leurs résultats sont attendus au 1er trimestre 2022. Ce projet "va permettre de renforcer le développement d'une discipline artistique extrêmement riche et d'apporter un équipement culturel structurant au sud de notre agglomération", estime Cédric Van Styvendael, vice-Président de la Métropole en charge de la culture. Outre les deux subventions métropolitaines, une de fonctionnement et l'autre d'investissement, cette seconde phase d'études dont le montant total est estimé à 114 000 euros, sera également financée par le ministère de la Culture, la Direction régionale des Affaires culturelles et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 

 

"Un lieu de référence pour la pratique du cirque"

Cette future cité des Arts du Cirque est imaginée sur 10 000 m² pour accueillir formations, création et recherche. Son implantation est prévue sur l'îlot K du projet urbain Grand Parilly à Vénissieux, commune de la Métropole de Lyon. D'ici 2025, un nouveau quartier doit en effet voit le jour sur 25 hectares de ce territoire. L'arrivée d'un équipement culturel de renommée internationale résonne donc très positivement auprès des acteurs locaux : "grâce à ce projet, le Grand Parilly deviendra, au-delà d’un quartier où il fait bon vivre et travailler, un lieu de référence pour la pratique du cirque, en France et à l’international" s'est félicité la maire de Vénissieux, Michèle Picard, lors de l'annonce de la localisation du futur site, en avril dernier.