Lyon : des robes du couturier Max Chaoul vendues aux enchères

Publié le Mis à jour le

Ce mercredi 24 mars 2021, la vente aux enchères d'une centaine de robes de mariée signées Max Chaoul était organisée dans la matinée. Le lendemain, 276 robes de cocktail seront vendues à partir de 14h30, dans l'ancienne boutique de la rue François Dauphin, près de la place Bellecour, à Lyon.

Des robes de mariée vendues aux enchères ce mercredi 24 mars 2021. Elles sont signées Max Chaoul. Le couturier lyonnais est mort voilà quelques mois à l'âge de 70 ans. Il a succombé le 1er décembre 2020 à un cancer foudroyant. Max Chaoul était connu pour ses robes de mariée. Sa renommée, acquise au milieu des années 90, avait largement dépassé les frontières de la France. 

Plusieurs dizaines de pièces sont dispersées aujourd'hui aux enchères. Un dernier cadeau à ses admiratrices. Soixante robes de mariée proviennent de sa boutique parisienne de la rue des Saints-Pères et une cinquantaine de pièces se trouvaient sans sa boutique historique du 2e arrondissement de Lyon,  rue François-Dauphin. Des pièces de soie ou d'organza, agrémentées de plumes, perles, broderies ou dentelles. Les enchères débutent à partir de 200 - 300 euros, jusqu'à 800 euros pour des créations qui valaient de 2.000 à 15.000 euros pour les plus complexes et travaillées, a expliqué Éric Vignier, clerc de commissaire-priseur. "On vend des robes qui ont été créées par une figure lyonnaise, un des couturiers les plus connus de Lyon. Il y a un côté sentimental pour les Lyonnais et les personnes qui ont pu profiter de ces robes de mariées"

La vente se fait uniquement en live sur interencheres-live ce mercredi matin. Les personnes intéressées ou curieuses pouvaient cependant aller admirer quelques pièces à la boutique de Lyon, lundi 22 mars. Pour celles qui veulent s'offrir une pièce de rêve et qui ont vu la robe de mariée de leur rêve leur échapper, elles ont encore une chance : 276 robes de cocktail seront vendues jeudi 25 mars à partir de 14h30, rue François-Dauphin,. Elles étaient également visibles en début de semaine. 

 

A ses débuts, il y a 20 ans, un jeune couturier lyonnais, Nicolas Fafiotte, avait commencé à travailler pour Max Chaoul. Ce dernier avait également dirigé pendant 15 ans, le Village des Créateurs à Lyon. Nicolas Fafiotte, également spécialisé dans les robes de soirée et de mariage, a pris sa suite. "C'est un tremplin pour créer sa marque", explique ce dernier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité