Lyon n'a (presque) plus de crieur public

Ils avaient refleuri sur le pavé lyonnais : des crieurs publics à la Guillotière ou à la Croix-Rousse qui portaient les messages de leur quartier, mots doux ou réflexions diverses, avec leur patte de militants et/ou de comédiens.

Par Christian Conxicoeur

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus