A Lyon, l'ouverture des parcs se fera dans la plus grande confusion

Une partie des parcs de la ville de Lyon rouvrira à partir de lundi. Ceux qui accueillent des aires de jeux pour enfants resteront fermés. Signe des divergences entre la ville et la métropole, les parcs gérés par la métropole de Lyon, eux, seront rouverts !

Les parcs de la ville qui offrent les plus grands espaces, comme le parc de la Tête d'Or, resteront fermés lundi 11 mai. En revanche, les parcs gérés par la métropole seront ouverts.
Les parcs de la ville qui offrent les plus grands espaces, comme le parc de la Tête d'Or, resteront fermés lundi 11 mai. En revanche, les parcs gérés par la métropole seront ouverts. © Joël Philippon / Maxppp
Alors que le gouvernement a promis l'ouverture des parcs dans les départements verts, la ville de Lyon applique son propre calendrier, et des règles peu lisibles. Par ailleurs, la ville et la métropole n'adoptent pas la même approche, ajoutant à la confusion.

 

Tête d'Or, Blandan, Chambovet : fermés !

Ainsi, sur les 300 parcs que compte la ville, environ la moitié seront ouverts au public à partir de lundi 11 mai, premier jour du déconfinement. Le choix de la ville, c'est de ne pas ouvrir les parcs qui accueillent une ou des aires de jeux pour enfants. Ceux-là "ouvriront progressivement" à partir de mercredi 13 mai. Alain Giordano, adjoint aux espaces verts de la ville, craint une affluence difficile à contrôler : "on va tous avoir envie de se ruer dans les parcs, on doit réfléchir et se préparer". Des aménagements sont donc envisagés pour inciter le public à ne pas rester statique sur certains espaces notamment, et pour barricader les aires de jeux. Résultat, les plus grands parcs, qui sembleraient pourtant permettre une distanciation sociale plus sûre que certaines rues, restent fermés lundi : le parc de la Tête d'Or, Sergent Blandan, le parc Chambovet ou celui de Gerland notamment.

 

Parilly, la Croix-laval, Miribel : ouverts !

La coordination n'est pas à l'ordre du jour entre la ville de Lyon et la métropole. Car contrairement aux parcs dépendants de la ville de Lyon, tous les parcs gérés par la métropole de Lyon, eux, ouvrent bel et bien dès ce lundi. Celui de Miribel n'ouvre qu'en partie seulement, car le plan d'eau et ses abords restent interdit, dans le cadre de l'interdiction d'accès aux plages décidée par le gouvernement. Les plages seront peut-être ouvertes progressivement dans plusieurs semaines, en fonction de l'évolution de la pandémie et de l'affluence. La direction du parc se donne des périodes "de 3 semaines" pour éventuellement lever les restrictions, par étapes. Quoiqu'il en soit, pour l'heure, pas de regret, la météo s'annonce pluvieuse toute la semaine !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter