Lyon : L'exposition immersive “Imagine Picasso” prolongée jusqu'au 2 février

L'un des tableaux de Pablo Picasso projeté à la Sucrière dans le cadre de l'événement "Picasso, l'exposition immersive" / © Myriam Figureau/France 3 Rhône-Alpes
L'un des tableaux de Pablo Picasso projeté à la Sucrière dans le cadre de l'événement "Picasso, l'exposition immersive" / © Myriam Figureau/France 3 Rhône-Alpes

L'exposition immersive "Imagine Picasso" à la Sucrière dans le quartier Confluence à Lyon a été prolongée jusqu'au 2 février. Une expérience inédite pour découvrir ou redécouvrir 217 oeuvres du maitre catalan en multi-projections.

Par Myriam Figureau

Face à son très grand succès, plus de 75 000 visiteurs en 2 mois, l'exposition immersive "Imagine Picasso" de Lyon est prolongée jusqu'au 2 février 2020.

Ce n'est pas une exposition mais une expérience multi-dimensionnelle dans l'oeuvre multiple et variée de Pablo Picasso. Imaginez plonger dans un de ces 217 tableaux, dessins pour ses enfants ou portraits familiaux. On entre dans cette exposition avec des yeux d'enfants ou l'oeil d'un initié et elle nous suit comme pour mieux nous rattraper. Parfois, un élément pictural s'insinue même sous les pieds des visiteurs.
La projection se niche dans des structures un peu folles, parfois en forme de voiles de 3 Mâts, imaginée par l'architecte Rudy Ricciotti, concepteur du Mucem de Marseille. 

 
 

77 rétro-projecteurs

L'exploit technique est réalisé par 77 rétro-projecteurs qui diffusent en HD des images enregistrées en 4K. Chaque image, fixe ou en mouvement bénéficie d'une telle définition, que des détails, à peine visibles dans les tableaux, apparaissent. Autre difficulté technologique : la dimension des structures crées par Rudy Ricciotti. Pour sa conceptrice, Annabelle Mauger ; "il a fallu contamment être incisif, aller à l'essentiel, afin de permettre à chacun de comprendre l'oeuvre de Pablo Picasso. Il fallait aussi veiller avec les structures à ce que les lignes de fuite soient respectées, qu'elles nous guident. Une expo comme celle là permet de guider le regard."

 

"Un moment rare, plein de poésie", Olivier Widmaier Picasso

La boucle dure 32 minutes. Et la chronologie de l'oeuvre de Picasso est respectée en 18 séquences mêlant parfois des oeuvres de la même période ou démultipliant les oeuvres majeures comme les Demoiselles d'Avignon ou Guernica.
"Un moment rare, plein de poésie", pour le petit-fils et biographe du peintre. "Ca ne remet pas en cause les musées, c'est important d'avoir un contact avec une oeuvre. Mais ça permet de voir autre chose." Olivier Widmaier Picasso persuadé que l'expérience aurait plu à son grand-père : "Pablo Picasso était curieux. Il a été peintre, sculpteur, graveur, céramiste...S'il avait vécu aujourd'hui, il aurait voulu connaitre la création digitale et s'en emparer pour, comme d'habitude, en faire quelquechose d'autre."

 

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!
Interview d'Olivier Widmaier Picasso, petit-fils et biographe de Pablo Picasso - Myriam Figureau et Patrick Perrel/France 3 Rhône-Alpes

L'expérience picturale, qui rappelle celles proposées aux Carrières de Lumière des Baux de Provence est produite par Encore Productions, spécialiste de grandes expositions itinérantes comme "Titanic" ou "Harry Potter". L'exposition "Imagine Picasso" partira d'ailleurs à New York en avril puis à Madrid en septembre. A Lyon , c'est à découvrir jusqu'au 2 février à la Sucrière.
 

Sur le même sujet

Les + Lus