Lyon : le point sur le chantier qui bloque la Part-Dieu

La future gare de la Part-Dieu. / © France 3 Rhône-Alpes
La future gare de la Part-Dieu. / © France 3 Rhône-Alpes

Routes fermées, axes bloqués... les habitants de la Part-Dieu ne savent plus comment s'y retrouver dans cet immense chantier. Et ils ne sont pas au bout de leur peine : la première phase des travaux doit s'étaler jusqu'en 2022. La 2ème phase est encore en discussions, et devrait durer jusqu'en 2030.

Par J.T.

À Lyon, difficile de passer à côté : le grand chantier de mutation du quartier de la Part-Dieu bat son plein. Et désarçonne un peu les usagers, qui ne savent plus quels axes sont encore praticables.

Ce mercredi 17, les premiers coups de pelleteuse ont démarré pour le déplacement de la gare routière. De l'autre côté de la gare, les choses sérieuses vont commencer : l'accès au métro sera déplacé le 19 février prochain. Les hôtels adjacents vont être détruits entre 2018 et 2019. À la place, la tour Two Lyon devrait monter jusqu'à 170 mètres, presque équivalent à la tour Incity.

Près du centre-commercial, la rue Servient va fermer dans un sens. Le tunnel Brotteaux-Servient est d'ores et déjà fermé aux véhicules dans le sens nord-sud, et l'avenue Georges Pompidou le sera du mois de mars jusqu'en 2022.

À partir d'avril, le boulevard Vivier-Merle sera fermé et ce pendant deux ans. La Métropole a prévu des déviations ainsi qu'une organisation spécifique : "Nous ferons en sorte que l'utilisation des camions destinés à alimenter le chantier soient mutualisée entre les entreprises, pour faire en sorte que l'on puisse limiter le flux de camions sur le site de la Part-Dieu", détaille Michel Le Faou, vice-président (PS) de la Métropole de Lyon. Ainsi, "les camions qui doivent desservir ces chantiers n'arriveront pas ni ne partiront pas complètement vides".

2,5 milliards d'euros d'investissements


Montant total du projet : 2,5 milliards d'euros d'investissements. Il prévoit la création de 650 000 m² de nouveaux bureaux et 2 200 nouveaux logements. Un élargissement de l'offre immobilière qui permettra de dynamiser la Part-Dieu, selon Guillaume Bruge, directeur communication SPL Lyon Part-Dieu.

"Aujourd'hui, nous avons un quartier qui est très animé par les bureaux la semaine, mais moins le soir et le week-end. L'objectif du projet est d'attirer de nouveaux habitants, qui vont participer à l'animation de ce quartier", souligne-t-il.

La première phase des travaux doit s'étaler jusqu'en 2022. La seconde phase, encore en discussions, devrai s'étaler jusqu'en 2030.

► Revoir le reportage de Renaud Gardette et Claire-Cherry-Pellat :


A lire aussi

Sur le même sujet

Démissions au PS du Puy-de-Dôme

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés