• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : pourquoi le RAID est intervenu rue Paul Bert

L'individu retranché dans un appartement menaçait de "tout faire sauter" et criait "Allahou akbar" / © Thierry Bordas / Maxppp
L'individu retranché dans un appartement menaçait de "tout faire sauter" et criait "Allahou akbar" / © Thierry Bordas / Maxppp

L'homme interpellé lundi 15 avril par les forces du RAID, qui menaçait de faire sauter un appartement situé rue Paul Bert à Lyon, était en fait un SDF en fuite après avoir commis un larcin.

Par Mathieu Boudet

On en sait plus sur les motivations du forcené interpellé par le RAID, lundi 15 avril, dans un appartement de la rue Paul Bert à Lyon, qui menaçait de faire exploser l'immeuble. 

Des forces spéciales du RAID avait dû être employées pour interpeller le suspect, et un périmètre de protection avait été établi durant plusieurs heures, lundi après-midi. L'homme retranché à l'intérieur d'un appartement proférait des menaces, criait "Allahou akbar", et affirmait aux policiers parvenus à sa porte qu'il détenait des explosifs... 
 

En fuite après un larcin


Cet homme, un SDF de 24 ans, s'était en fait réfugié dans l'appartement de sa conjointe après avoir tenté d'échapper aux policiers, qui le poursuivaient suite à un vol commis avec sa compagne au centre commercial de la Part Dieu tout proche. Celle-ci a été interpellée sur place, mais l'homme est parvenu a échapper aux policiers. Arrivé à l'appartement, il s'enferme et menace "de tout faire sauter" selon la police. Par précaution, la BAC et le RAID sont donc appelés en renfort. L'individu est finalement sorti de l'appartement les mains en l'air, mais restait agité lors de l'interpellation.

Les policiers n'ont pas trouvé d'explosifs sur place. L'individu n'est pas fiché S, mais ses antécédents psychiatriques sont déjà "connus" des services de police. Présenté au parquet ce mercredi pour "menace de destruction dangereuse pour les personnes, apologie du terrorisme et vol en réunion", il a reconnu les faits.  
 

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus