Lyon : pourquoi la préfecture du Rhône restreint la manifestation du samedi 13 avril

La préfecture du Rhône a décidé de restreindre la manifestation prévue samedi prochain à Lyon. Elle sera cantonnée à  "un périmètre qui reste à préciser". Les autorités disent avoir pris la décision après consultation du maire de Lyon et des associations de commerçants.  

Par Philippe Bette

Le préfet du Rhône a donc décidé de restreindre la prochaine manifestation prévue à Lyon samedi 13 avril. Elle sera  cantonnée à "un périmètre qui reste à préciser". Pascal Mailhos dit avoir pris la décision après avoir consulté le maire de Lyon et les associations de commerçants.  

Le préfet du Rhône se justifie en ces termes : " Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites de gilets jaunes perturbent chaque samedi le centre ville de Lyon. Adossés aux manifestants, des groupes violents s'en prennent aux personnes et aux forces de l'ordre, avec la volonté de dégrader les bien publics et privés (...) Ces derniers s'en prennent notamment aux commerces de centre-ville, qui voient leur activité commerciale souffrir.économique" . Il observe par ailleurs  "une diminution régulière du nombre de manifestants et le maintien des individus les plus radicaux". 

Le périmètre de l'interdiction sera précisé ultérieurement. 


Un chiffre d'affaires en baisse de 20à 30%


Samedi dernier, les commerçants de la presqu'île enregistraient leur 21ème journée de manifestation. Des journées qu'ils redoutent alors qu'elles devraient représenter leur plus grosse activité de la semaine. Certains font état d'une baisse de leur résultat de 20 à 30%. D'autres ont dû renoncer à embaucher du personnel.

Les commerçants redoutent surtout que ces manifestations violentes ne viennent profondément modifier les habitudes de consommation. Ils craignent que leur clientèle ne s'éloigne définitivement du centre-ville et reportent leurs achats sur les zones commerciales périphériques. Les facilités financières offertes par les autorités pour faire face à la crise ne leur suffisent pas. L'Etat  a mis en place un plan d'aide qui prévoit  notamment l'étalement des dettes fiscales et sociales, la simplification du chômage partiel ou l'octroi de crédits bancaires . Un dispositif complété par des mesures exceptionnelles par la ville de Lyon. Mais les commerçants lyonnais  ne veulent pas être placés "sous perfusion économique pendant des mois "... 

Le reportage de C.Saiseau et Jean-Christophe Adde (Extrait JT du lundi 8 avril 2019) :  
Retour sur un samedi de manifestation à Lyon
Retour sur un nouveau samedi de manifestation à Lyon. Les commercants de la presqu'île redoutent maintenant ces journées où ils devraient normalement faire leur plus gros chiffre d'affaires. Certains font état d'une baisse de 20 à 30% de leur résultat . Ils craignent par ailleurs que les consommateurs prennent de nouvelles habitudes et reportent leurs achats sur les zones commerciales périphériques.
 
Le reportage de Claire Cherry-Pelat et d'Elisabeth Phily .  

          

Sur le même sujet

L'interview de Laurent Soullier, commandant la CRS Alpes

Les + Lus