Lyon : succès de la vente aux enchères des oeuvres de Jacques Truphémus

Jacques Truphémus "Intérieur de café, soir, circa 2010" - Huile sur Toile 115x115cm. L'oeuvre a été vendue aux enchères par Ivoire Lyon le 22 septembre 2018, adjugée à 51 332 euros / © Yvoire Lyon
Jacques Truphémus "Intérieur de café, soir, circa 2010" - Huile sur Toile 115x115cm. L'oeuvre a été vendue aux enchères par Ivoire Lyon le 22 septembre 2018, adjugée à 51 332 euros / © Yvoire Lyon

Ivoire Lyon annonce avoir enregistré un record mondial pour Jacques Truphémus lors de la vente de l’atelier de l’artiste peintre lyonnais. La vente a eu lieu samedi 22 septembre à Lyon. Ce sont 181 oeuvres de l'artiste disparu en septembre 2017 qui étaient proposées aux enchères. 

Par Dolores Mazzola (avec communiqué)

C’est devant une salle bondée qu’Ivoire Lyon a mis en vente les 181 oeuvres provenant de l’atelier de Jacques Truphémus. La salle des ventes annonce avoir enregistré un record mondial pour l’artiste lyonnais disparu il y a tout juste un an, à l'âge de 95 ans.
 

Record mondial pour une toile de Truphémus


La vente a totalisé la somme de 822.300 euros (656.770 euros hors frais) dans une ambiance très active en salle. Les acheteurs étaient aussi très actifs aussi au téléphone et sur Internet. Un record mondial était enregistré à 51.332 euros (41.000 euros hors frais) pour une huile sur toile de 115x115cm intitulée "Intérieur de café, soir, circa 2010". La vente s'est déroulée sous les applaudissements des nombreux amateurs qui s’étaient déplacés pour acheter une oeuvre de l’artiste lyonnais souvent comparé au peintre Pierre Bonnard. 

Ces oeuvres mises en vente avaient été montrées au grand public à l'occasion des journées du patrimoine. Les 181 oeuvres ont déplacé près de 5000 personnes pour ce seul week-end.

Les dernières oeuvres de l'atelier de Jacques Truphémus ont "multiplié de 3 à 10 leurs estimations initiales", indique Ivoire Lyon dans un communiqué qui précise que "tous les sujets ont été plébiscités : les vues de Lyon, du Vigan, les scènes intimes ou les oeuvres plus récentes remplies de chemins verdoyants."

Une grande huile sur toile de 1999 représentant "Aimée assise devant un fond bleu"  a été adjugée à 25.040 euros (20.000 euros hors frais). Il fallait compter 22.660 euros (18.100 euros hors frais) pour emporter l’huile sur toile "Porte de l’atelier au Vigan, circa 2012"  et 21.910 euros (17.500 euros hors frais) pour acquérir l’huile sur toile représentant "Colline de la Croix Rousse, 1972". Le succès était également au rendez vous pour les natures mortes qui s’envolaient à 13 900 euros (11 100 euros hors frais) pour "Vase de fleurs et mangues sur une table, fond bleu, circa 2005" ou cette autre "Pot, aubergines, poivrons et oignons" qui partait à 10.200 euros (8.150 euros  hors frais).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus