Lyon : terminée la culture pour les anciennes usines Fagor-Brandt

Publié le
Écrit par Dolorès Mazzola avec F. Bouyablane & P. Thiry
Lyon : les anciennes usines Fagor-Brandt n'accueilleront plus d'événements culturels
Lyon : les anciennes usines Fagor-Brandt n'accueilleront plus d'événements culturels © France tv

Terminées la culture et les Nuits Sonores pour les anciennes usines Fagor-Brandt située dans le 7e arrondissement de Lyon. Le site industriel va devenir un centre de remisage et de maintenance des tramways pour le Sytral à partir de 2024.

Les anciennes usines Fagor-Brandt n'auront plus vocation à accueillir des événements culturels. Le lieu accueillait depuis 2017 le festival Nuits Sonores pour les musiques électroniques, la Biennale d'Art Contemporain ou encore le festival Lyon Street Food depuis 2019. L'ancien site industriel de 30.000 m² va être transformé en centre de remisage et de maintenance des tramways pour le Sytral. En cause : l'augmentation programmée de la capacité du réseau de tramway.

"La métropole s'engage dans un plan de déploiement des transports en commun assez important avec trois nouvelles lignes de tramway, T6 nord, T9 et T10. La métropole cherchait un lieu pour assurer la maintenance et l'entretien de ces nouvelles lignes," explique Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne et vice-président en charge de la Culture à la Métropole de Lyon.  

Pour les événements culturels qui avaient pris place dans les usines Fagor-Brandt, organisateurs, ville de Lyon et Métropole sont en discussion pour trouver un autre lieu ouvert à ces festivals. Le vice-président a dévoilé un lieu potentiel. 

"On peut citer un lieu qui est étudié très sérieusement : c'est le Technocentre de La Mulatière. Sur ce site, un projet de partenariat est en cours entre la métropole et la Sncf. Ça fait partie des sites sur lesquels on réfléchit avec les acteurs," explique Cédric Van Styvendael. 

Pour l'opposition, supprimer un des rares lieux festifs et culturels du quartier de Gerland est une erreur. "Ce n'est pas forcément la fin de vie du quartier de Gerland. On continuera à vivre. Mais c'est un choix politique clair et assumé par la majorité écologiste : pour Gerland, il  y a une concentration de nuisances, d'équipements d'agglomération," déplore Sarah Peillon, élue LREM du 7e arrondissement de Lyon. Selon elle, les élus de la majorité écologiste ne choisissent pas de faire de Gerland "un quartier à vivre". "Ils ne considèrent pas que les Gerlandais puissent s'emparer de leur quartier pour en faire un lieu d'activités et d'émergence culturelle," ajoute Sarah Peillon.

Le Sytral devrait prendre possession des lieux à partir de 2024. Des travaux d’adaptation du site pourraient débuter dans la foulée pour une mise en service du remisage en 2026 et du centre de maintenance en 2028.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.