Lyon : les villes doivent maintenant intégrer la menace terroriste

L'attentat de Nice et plus récemment celui de Barcelone rappellent aux villes qu'elles doivent désormais composer avec le terrorisme et intégrer ce risque majeur dans leur urbanisme. Les artères piétonnes, les esplanades doivent être aujourd'hui protégées, au prix de nouveaux dispositifs.           

Par Philippe Bette

Rien ne sera plus comme avant. La multiplication des attentats terroristes avec comme à Nice et Barcelone, l'irruption à grande vitesse de camions fous sur des esplanades bondées vient bouleverser le paysage des villes. Les municipalités doivent  désormais intégrer ce risque-là dans l'aménagement urbain et l'organisation des flux de circulation.

Lyon intégre à son tour la problématique terroriste dans ses projets urbains ou organise ses espaces en conséquence, dans l'urgence. La ville prépare  de nouveaux dispositifs pour contrecarrer la menace terroriste ou du moins limiter les risques, partout où c'est possible. Cela va se traduire par des restrictions de circulation et de nouveaux aménagements, actuellement à l'étude.    

© Y. Kusy
© Y. Kusy


Le reportage de Yannick Kusy et Sandie Goldstein :
                     

Sur le même sujet

Les + Lus