Matthieu Chedid ouvre les Nuits de Fourvière aux rythmes du Mali

Au festival les Nuits de Fourvière, -M-, Matthieu Chedid présentait pour la première fois sur scène son album malien Lamomali, avec notamment la chanteuse Fatoumata Diawara et le maître de la kora Toumani Diabate.

Matthieu Chedid et Fatoumata Diawara aux Nuits de Fourvière 2017
Matthieu Chedid et Fatoumata Diawara aux Nuits de Fourvière 2017 © Maxppp
La première soirée des Nuits de Fourvière était l’occasion pour les fans de –M-, Matthieu Chedid, de découvrir sur scène son album malien sorti en avril dernier : Lamomali.
M aux Nuits de Fourvière 2017

Voyage

Il était impossible, sans doute, de faire venir sur scène la vingtaine d’invités de l’album (Oxmo Puxino, Nekfeu, Santigold, l'artiste libanaise Hiba Tawaji, le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, l'auteur-interprète sénégalais Youssou Ndour, etc. etc.)

« Cet album est un album de voyage, c’est plus le fantasme du Mali. Mais j’ai reçu l’âme malienne, c’est ce que j’ai essayé de traduire. C’est une invitation à l’ouverture », explique Matthieu Chedid.

Griot blanc

Mais Matthieu Chedid était sur scène avec les meilleurs musciens maliens : Fatoumata Diawara et le maître de la kora, Toumani Diabate, qui voit en –M- un «griot blanc ».


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nuits de fourvière culture musique