"C'est un vrai projet familial", Alain Souchon et ses deux fils présentent leur nouveau spectacle aux Nuits de Fourvière

Alain Souchon et ses deux fils, Pierre et Charles, ont présenté leur nouveau spectacle familial aux Nuits de Fourvière à Lyon, ce lundi 24 juin. Ils reviennent sur la scène du festival, ce mardi 25 juin, avant de continuer leur tournée en France.

Chez les Souchon, la musique a toujours été une affaire de famille. Il y a le père, Alain, qu’on ne présente plus. Mais également ses deux fils, Pierre et Charles, qui chacun dans leur coin ont développé leur propre univers musical. Cette réunion de famille a été prescrite par le médecin du chanteur. "Il avait un petit coup de mou, après sa tournée de plus de deux ans, il est allé voir le docteur qui lui a dit de prendre un petit peu de vitamine C et de faire une tournée avec ses deux enfants, c'est marqué sur l'ordonnance et c'est comme ça que ce projet est né", explique Pierre Souchon.

"C'est un plaisir d'être avec mes fils"

Ce nouveau spectacle s'est construit très naturellement, en mélangeant leurs savoir-faire. "De mon côté, je chante mes chansons et eux jouent de la guitare, c'est très dépouillé, juste les guitares, le chant et puis voilà, ça donne un résultat simple et en même temps ça fait découvrir les chansons autrement, on entend mieux les textes", raconte le chanteur de 80 ans. "Ils abandonnent, pour un petit moment, leur travail personnel d'écriture de chansons, de tournée, pour venir avec moi et je les remercie. D'être avec mes fils, c'est tout simplement un plaisir. J'adore être avec eux, ils sont drôles, intelligents et agréables. C'est un plaisir de partir ensemble, ce n'est pas une équipe comme d'habitude, c'est un vrai projet familial".

durée de la vidéo : 00h00mn22s
Alain Souchon et ses deux fils parlent de leur projet familial, leur nouveau concert. ©France Télévisions

Les deux frères ont mis du temps pour se décider à créer un concert avec leur père, mais aujourd'hui, ils pensent que c'est le moment parfait. "On aurait pu le faire bien avant mais on a toujours voulu faire les choses chacun de notre côté pour ne pas qu'il y ait une ambiguïté. Maintenant ça fait suffisamment longtemps que Charles fait des concerts, des tournées, et que moi je fais des chansons à droite à gauche, donc on s'est dit là maintenant c'est le moment, partageons un moment sur scène", avoue Pierre Souchon. "Ce qui est drôle, c'est que ce spectacle change un petit peu par rapport aux autres parce qu'on raconte quelques anecdotes familiales. Mon père est assez pudique mais là on montre 2-3 films de famille. On ouvre notre album de photos".

Un lieu familier

Une simplicité qui donne l’étrange sensation de rentrer dans leur intimité. La famille n’a d’ailleurs pas choisi les Nuits de Fourvière par hasard. Dans ce théâtre antique qu’ils connaissent si bien, père et fils se sentent un peu comme à la maison. "Cet amphithéâtre garde quelque chose d'assez intime. Je suis Lyonnais depuis deux ans, j'habite à Lyon, c'est chez moi maintenant", confie Charles Souchon.

durée de la vidéo : 00h00mn46s
Alain Souchon et ses deux fils parlent du festival des Nuits de Fourvière, qu'ils affectionnent particulièrement. ©France Télévisions

"Cette présence des gens qui ont construit ces murs il y a 2000-2500 ans, c'est extraordinaire pour des gens qui sont sensibles à ça comme moi. Quand j'ai touché les pierres, je me suis dit, le gars qui a posé les pierres, comment il était habillé, qu'est-ce qu'il avait dans la tête, il obéissait à des ordres, à un empereur", s'émerveille le chanteur. "Le cadre change beaucoup. Même en tant que spectateur aussi, c'est magique. De voir ces pierres allumées, ça fait aussi partie du spectacle, ça l'embellit", se réjouit Pierre.

"Souchon, c'est toute ma jeunesse"

De nombreux admirateurs sont venus applaudir la famille Souchon. Qui n’a pas dansé, aimé, rouler, pris sa douche en écoutant une chanson d’Alain Souchon ? "C'est toute ma jeunesse, Je suis bidon en 1976, tout a commencé à cette époque, il fait partie de la famille, c'est comme un grand frère", confie un festivalier. "On l'a toujours entendu Alain Souchon, Foule sentimentale, c'est incontournable", raconte un autre. "Je suis toujours aussi fan, je viens régulièrement à ces concerts, il a bercé toute ma vie avec ses chansons", s'enthousiasme une dame.

durée de la vidéo : 00h00mn48s
Les fans d'Alain Souchon se remémorent leurs souvenirs. ©France Télévisions

Pour Alain Souchon, c'est toujours un plaisir d'entendre que ses chansons font partie de la vie de beaucoup de Français. "Tous les chanteurs qui ont connu le succès comme Francis Cabrel, Johnny Hallyday, par exemple, évidemment qu'on fait partie de ce qui flotte dans l'air en France depuis un moment. Je rêvais quand j'avais 15 ans de faire des chansons qui passent à la radio, que d'autres gens entendent. 16 ans, 17 ans et puis un jour, c'est arrivé, c'est assez bouleversant". En tout cas, à entendre le public chanter d’une seule voix avec Alain Souchon et ses fils, on se dit que la petite entreprise familiale est loin d’être KO.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité