Métropole de Lyon : une entreprise "où il fait bon travailler" recrute 200 personnes

C'est une vaste campagne de recrutement que vient de lancer une compagnie d'assurance française, basée à Villeurbanne. Opteven embauche 70 CDI et 143 CCD saisonniers pour la période estivale. L'entreprise spécialisée dans le contrat d'assistance et de garantie automobile ne connaît pas la crise.

Près de 200 emplois sont à pourvoir chez Opteven, un groupe spécialisé dans la garantie automobile, basé à Villeurbanne (Rhône). L'entreprise fait partie de celles où il fait bon travailler.
Près de 200 emplois sont à pourvoir chez Opteven, un groupe spécialisé dans la garantie automobile, basé à Villeurbanne (Rhône). L'entreprise fait partie de celles où il fait bon travailler. © G. Perret

Service marketing, informatique, ressources humaines, et bien sûr l'assurance et les chargés d'assistance. La phase de recrutement lancée par Opteven offre un large champ d'activités à ceux qui recherchent un emploi dans la Métropole de Lyon. La compagnie d'assurance montre qu'elle va bien, mais surtout qu'elle est prête à investir pour poursuivre son développement. Elle recrute ainsi 70 personnes en CDI, et comme chaque année, près de 150 saisonniers pour l'été.

Des offres d'emploi pour des profils variés

Forte de ses trente années d'existence, la compagnie Opteven est devenue un groupe à l'international, présent dans huit pays. En 2015, Opteven compte 250 salariés. En 2020, ils sont environ 700. Et pour cette année 2021, l'entreprise a choisi de continuer à investir sur 70 créations de poste. "On est un peu en retard sur cette phase de recrutement que l'on envisageait sur tout début 2021", reconnaît la Directrice des ressources Humaines de la compagnie. "Sur la première moitié de CDI proposés, c'est bien avancé" relève toutefois Caroline Oddos qui continue à éplucher les dossiers de candidature.

À deux exceptions près qui concernent des postes de commerciaux, tous les emplois proposés sont à Villeurbanne. Finances, RH, service support aux opérations constituent la majorité des CDI proposés. Ces postes demandent une certaine expérience, et Caroline Oddos se dit "assez surprise du nombre de candidats qui quittent leur emploi pour nous rejoindre". La politique de rémunération ? "Elle est en lien avec les performances réalisées sur l'année, et il y a intéressement".


En ce qui concerne les contrats saisonniers de l'été, il s'agit de postes sur "le plateau d'assistance routière", "le coeur de métier d'Opteven". Les candidats sont plutôt jeunes, disponibles. Pour ces saisonniers, la rémunération est de 1.560 € par mois, payés sur 13,5 mois, avec des majorations possibles lors des week-ends travaillés.

"Entreprise où il fait bon travailler"

Diversité, non-discrimination, convivialité, accueil et intégration sont des points forts chez Opteven, comme l'affirme son directeur marketing, Guillaume Cazenave. "L'entreprise veille également à l'équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Un exemple : le nouveau congé paternité qui passera de 14 à 28 jours au 1er juillet 2021, a déjà été anticipé". Le leader de la garantie panne mécanique en Europe soigne ses collaborateurs. Tant et si bien, qu'il vient de faire son entrée dans le classement "Great Place To Work". Au palmarès de 2021, Opteven décroche une 20e place dans la catégorie des entreprises de 250 à 1.000 salariés, où il fait donc bon travailler en France.

Autre particularité chez Opteven, certains recrutements sont réalisés "sans CV". C'est le cas par exemple pour les chargés d'assistance pour lesquels il n'y a pas d'école ou de formation spécifique. "Le candidat passe un entretien, répond à quelques questions. Et il est recruté sur ses qualités", nous explique-t-on.

Un jeune, une solution

À l'été 2020, le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion a lancé un plan d'action baptisé : 1 jeune, 1 solution. Le dispositif vise à faciliter l'entrée des jeunes dans la vie active, et à leur apporter une formation professionnelle.
Opteven s'y est également engagé par le biais d'une campagne pour recruter des alternants sur l’année 2020-21. Et neuf contrats en alternance d’une durée d’un ou deux ans ont été pourvus dans les services de l’entreprise, comme le marketing international, service juridique, support et transformation, RH, et comptabilité.

Rappelons que le plan gouvernemental prévoit une aide exceptionnelle de 5 à 8.000 euros aux entreprises pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) ou plus âgé.

Opteven, mais c'est quoi donc ?

Le groupe se pose depuis 20 ans comme l'expert des "garanties et services adaptés à la mobilité". En clair, la compagnie d'assurance travaille essentiellement avec les constructeurs automobiles. "Il faut savoir qu'à chaque voiture vendue, il y a une obligation de garantie", explique Guillaume Cazenave. Et la crise Covid n'a pas vraiment freiné les ventes automobiles.  Et puis, il y a la location avec du tout inclus, les contrats d'entretien... "En 2020, ce sont plus de 300.000 dossiers qui ont été traités" par l'entreprise de Villeurbanne, indique son directeur marketing.

Opteven compte 3 millions de bénéficiaires en assistance et couvre 1 million de véhicules à travers toute l’Europe. Chiffre d’affaires réalisé en 2020 : 224 millions d’euros. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie