Métropole de Lyon : le référent des "Jeunes avec Macron" du Rhône est suspendu !

Malgré l'investiture de Gérard Collomb par leur parti, "les jeunes avec Macron" du Rhône soutiennent David Kimelfeld pour les élections métropolitaines de 2020. Les conséquences n'ont pas tardé...Le reférent JAM du Rhône est suspendu !
Les Jeunes avec Macron soutiennent David Kimelfeld
Les Jeunes avec Macron soutiennent David Kimelfeld © Archives F3
La République en Marche a mis fin au suspense lundi soir en donnant officiellement son investiture à Gérard Collomb pour les élections métropolitaines de 2020. Les jeunes avec Macron eux, ont annoncé ce mardi 14 octobre soutenir David Kimelfeld, l'actuel président de la Métropole. Pour le référent du mouvement dans le Rhône, Augustin Michaëly : « David Kimelfeld est celui qui parle et écoute la jeunesse, qui défend le projet pour lequel nous nous sommes engagés aux JAM, il est naturel que nous le soutenions »

Avec Macron oui mais pas avec Collomb

Pour le bureau des JAM du Rhône, soit une quarantaine de jeunes, "Réactionnaire sur les questions de société (immigration, PMA, mariage pour tous…), en retard sur les questions environnementales et s’appuyant sur une vision de l’économie datée, s’entourant de tous ceux qui attaquent frontalement le projet que nous défendons depuis la grande marche, Gérard Collomb n’est plus en phase avec les attentes des jeunes et représente une forme de baronnie locale de l’ancien monde dont les Jeunes Lyonnaises et les Jeunes Lyonnais ne veulent plus.

Pour autant, "Les Jeunes avec Macron sont et seront toujours avec Macron. C’est dans le titre. Les mots ont une importance et nous voulons le croire. Cependant, nous regrettons profondément cette décision qui va à l’encontre des valeurs que nous défendons et du renouvellement que notre mouvement porte depuis sa création. "

Mesure de retorsion immédiate

Bien que les JAM aient pris soin de rappeler dans leur communiqué leur soutien au Président de la République, les conséquences de leur décision ne se sont pas fait attendre. Augustin Michaëly, le référent Rhône du mouvement a été immédiatement suspendu de ses fonctions à titre conservatoire. Il devra répondre de son manque de loyauté devant la commission des conflits du parti.

En attendant, le référent et l'ensemble du bureau lyonnais assisteront demain au premier meeting de campagne de David Kimelfeld.
 
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections