Métropole de Lyon : des navettes autonomes pour desservir le Groupama Stadium

A l’été 2019, deux véhicules autonomes intégrés au réseau des Transports en Commun Lyonnais desserviront quotidiennement le quartier en développement autour du Grand stade de Décines, près de Lyon. Avant leur mise en service, le SYTRAL réalise des tests grandeur nature.
 

La navette propose une dizaine de places assises.
La navette propose une dizaine de places assises. © Sytral
La navette est à l'essai sur le site de Transpolis, véritable «ville-laboratoire» de la mobilité. Cette ancienne base militaire située à presque 50 km de Lyon, offre un décor de routes et de rues, de carrefours et d'obstacles qui permet de proposer différents scenarii aux véhicules.

Voitures, cyclistes, piétons, signalisation : depuis janvier, deux navettes Navya sont mises à l'épreuve pour tester leurs réactions en toutes circonstances. Elles doivent pouvoir s'intégrer à la circulation et assurer la sécurité des passagers et des autres usagers de la route.

Dans quelques mois, les navettes assureront une connexion directe entre la station Décines Grand Large de la ligne de tram T3 et le Groupama Stadium. Pour la première fois en France, les véhicules circuleront en milieu urbain sur la voirie, aux côtés des voitures. Ils franchiront quatre carrefours à feux tricolores dont un rond-point, sur une distance de 1.350 km. Un véritable challenge.

Un agent de bord au cas où...

En parallèle, la Métropole aménage le parcours de la ligne pour répondre aux contraintes techniques de ce mode de déplacement : conception des arrêts, signalisation adaptée, aménagement des carrefours, installation de feux tricolores.

Une fois ces travaux d’aménagement réalisés, les navettes pourront démarrer leur marche à blanc en conditions réelles (sans passager) afin de procéder, in situ, aux derniers ajustements. Durant l’été 2019, un agent de bord sera présent pour accompagner les voyageurs et prendre les commandes en cas de besoin.

Après la première expérimentation mondiale d’une navette électrique autonome, Navly, à Confluence en 2016 et le lancement prochain de la navette MIA pour la desserte de la ZAC des Gaulnes, le SYTRAL se veut pionnier en matière de nouvelles mobilités.
 
durée de la vidéo: 01 min 59
Une navette autonome en test pour desservir le Groupama Stadium ©F3 Gd Lyon
La future navette du Grand Stade en chiffres
Capacité : 15 places dont 11 assises (10 passagers + l’opérateur pendant l’expérimentation)
Vitesse : 18 km/h
Autonomie : 7 à 9 heures
Coût d’acquisition des 2 navettes : 487 000€ (financés par un projet européen)
Fréquence : toutes les 15 minutes en heure de pointe
Temps de parcours : 15’
Distance de la ligne : 1350 m
Coût : gratuit pendant la durée de l’expérimentation
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie