Métropole de Lyon : les véhicules les plus polluants désormais interdits

Les interdictions de circulation et de stationnement seront appliquées 24h/24 et 7j/7 dès ce mercredi 1er janvier, dans une très large partie de la métropole de Lyon. / © Maxime Jegat / Maxppp
Les interdictions de circulation et de stationnement seront appliquées 24h/24 et 7j/7 dès ce mercredi 1er janvier, dans une très large partie de la métropole de Lyon. / © Maxime Jegat / Maxppp

La métropole de Lyon impose, à partir de ce mercredi 1er janvier 2020, une "Zone à Faibles Emissions" sur une large partie de son territoire. Les véhicules professionnels les plus polluants qui y circuleraient seront verbalisés. 
 

Par Mathieu Boudet

C'est l'heure ! A partir de ce mercredi 1er janvier 2020, la métropole de Lyon met en place une ZFE, "Zone à Faibles Emissions" sur une majeure partie de son territoire. Désormais, les poids lourds et camionnettes portant les vignettes Crit'Air 4 et 5 ou sans vignette sont interdits sur le territoire.


           

Diviser la pollution au dioxyde par 2

Cette mesure avait été votée par les élus de la Métropole de Lyon pour réduire les émissions polluantes et améliorer la qualité de l’air sur son territoire. Selon ATMO Auvergne-Rhône-Alpes (observatoire de la qualité de l’air), grâce à la ZFE et au renouvellement des véhicules professionnels les plus polluants, "le nombre d’habitants surexposés à la pollution (dioxyde d’azote) pourra être divisé par 2 en 2021". Dans la métropole de Lyon, les camionnettes et les poids lourds émettent 51 % du dioxyde d’azote, alors qu’ils ne représentent que 25 % du trafic routier.

 

Large périmètre

La ZFE englobe une très grande partie de Lyon, Caluire et Cuire, Villeurbanne et certains secteurs de Bron et Vénissieux. Dans ce périmètre, les interdictions de circulation et de stationnement seront appliquées 24h/24 et 7j/7 dès ce mercredi. Depuis février 2019, des panneaux informaient les usagers en entrée de ces zones pour permettre aux professionnels de s’équiper. Désormais, les usagers contrevenants seront verbalisés.

Les grands axes autoroutiers (périphérique, autoroute A7, voirie métropolitaine M6, tunnel sous Fourvière...) et les itinéraires permettant d'accéder aux parc-relais sont exclus du périmètre d'application de cette mesure.
 
© Metropole de Lyon
© Metropole de Lyon


 

Des mesures pour accompagner les professionnels

Sont concernés par l'interdiction de circulation les poids lourds (PL) et les véhicules utilitaires légers (VUL) avec vignette Crit’air 4 ou 5 + ceux sans vignette. Seuls sont autorisés à circuler les véhicules affichant un certificat qualité de l'air (vignette "Crit'Air") de classe "zéro émission moteur", de classe 1, de classe 2 ou de classe 3. Mais selon la métropole, certains véhicules professionnels (par exemple les bétonnières ou les camions bennes) peuvent bénéficier de dérogations au cas par cas, en s'adressant à la Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône. En échange de cet effort demandés aux utilisateurs de véhicules concernés par l'interdiction, la métropole indique consacrer un budget d’1 million d’euros sur 3 ans pour aider les artisans, TPE et PME à acheter ou louer des véhicules propres.


A partir du 1er janvier 2021 les poids lourds (PL) et camionnettes avec vignette Crit’air 3 seront à leur tour interdits.

En revanche, véhicules de secours, transports en commun, véhicules frigorifiques, de ramassage des ordures ou encore véhicules de transport funéraire ne sont pas concernés par ces mesures de restrictions. 
           

           

 

Sur le même sujet

Les + Lus