Mort de Gérard Collomb : "j'aimerais être enterré aux côtés d'Edouard Herriot", obsèques mercredi à Lyon

Les obsèques de Gérard Collomb se dérouleront mercredi 29 novembre, en la cathédrale Saint-Jean, en présence d'Emmanuel Macron. L'ancien maire de Lyon a confié à l'un de ses proches vouloir être enterré aux côtés d'Edouard Herriot.

"Ses obsèques publiques seront célébrées mercredi à 11h00 à la cathédrale Saint-Jean", a indiqué ce dimanche 26 novembre 2023 l'épouse de Gérard Collomb. Les détails "de l'hommage que pourront rendre les Lyonnais en allant se recueillir devant son cercueil" seront communiqués ultérieurement, a précisé Caroline Collomb dans un message adressé à l'AFP.

Atteint d'un cancer à l'estomac, Gérard Collomb est décédé samedi soir à l'âge de 76 ans. L'ancien sénateur-maire de Lyon et ex-ministre de l'Intérieur, a bénéficié à sa demande "d'une sédation profonde qui lui a permis de s'éteindre paisiblement auprès des siens", a fait savoir son épouse. Ce dimanche, les drapeaux sont en berne à l'hôtel de ville de Lyon. Le cercueil de Gérard Collomb y sera exposé à partir de lundi 13h.

"J'aimerais être enterré aux côtés d'Edouard Herriot"

Fidèle parmi les fidèles, Roland Bernard a été l’un des proches de Gérard Collomb durant 50 ans."Je perds plus qu’un ami, je suis extrêmement malheureux. Je voudrais dire aux Lyonnais, ne soyez pas orphelins. Gardez une image très forte de lui, très positive et revendiquez avec lui tout ce qui a été fait à Lyon", nous a-t-il dit. Mais l'ancien conseiller municipal, qui a accompagné Gérard Collomb durant sa maladie, nous a surtout confié l'une des dernières volontés de l'ancien maire de Lyon.

“Il m’a dit, le jour où je disparais, j’aimerais être enterré aux côtés d’Edouard Herriot. Je ne sais pas si ce sera exaucé, mais je vous le dis et je le revendique, si on pouvait faire l’effort de le mettre à côté d’Edouard Herriot, je pense que les Lyonnais apprécieraient ce geste."

Roland Bernard,

confidence de Gérard Collomb à son ami

Maire de Lyon pendant 50 ans, Edouard Herriot a connu une carrière politique hors du commun. Fils de militaire, il fut également sénateur, député, ministre et président de l'Assemblée nationale. Durant ses mandats successifs à la ville de Lyon, il se pose en bâtisseur. Edouard Herriot multiplie les constructions d'établissements scolaires et équipements municipaux. Avec l'architecte lyonnais Tony Garnier, il signe notamment la réalisation du marché aux bestiaux, l'hôpital de Grange-Blanche, le stade municipal de Gerland ou encore le quartier des États-Unis.

Auteur d'une œuvre littéraire abondante, Edouard Herriot est élu à l'Académie française le 5 décembre 1946. Lauréat du prix international de la paix en 1954, il s'éteint le 26 mars 1957.

Pluie d'hommages au niveau national

Depuis l'annonce de la disparition de Gérard Collomb, les hommages et messages de condoléances affluent. Notamment de l'Élysée et des membres du gouvernement. "Soutien de la première heure, compagnon de la victoire remportée en 2017 par Emmanuel Macron, son engagement républicain et son expérience des questions de sécurité lui valurent d’être nommé ministre de l’Intérieur, ministre d’État dans le gouvernement d’Edouard Philippe, est-il souligné dans le communiqué publié samedi soir par l'Élysée.

Emmanuel Macron a salué "un ami cher", "un maire qui voua ses talents exceptionnels de dialogue et d'imagination pour bâtir une ville à son image, un "homme d'État qui incarnait l'ascension et l'autorité républicaines". Le président de la République sera présent à Lyon, mercredi, pour les funérailles publiques à la cathédrale Saint-Jean.

"Infatigable serviteur de l’État, républicain, compagnon de la première heure du président : Gérard Collomb a servi les Français toute sa vie, comme maire de Lyon, comme ministre de l’Intérieur. Nous perdons un grand homme", a écrit la Première ministre, Elisabeth Borne.

Le Sénat lui a rendu hommage samedi soir en observant un moment de recueillement.
Né le 20 juin 1947 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), d'un père ouvrier métallurgiste et syndicaliste CGT et d'une mère femme de ménage, Gérard Collomb a été maire de Lyon pendant près de 20 ans.