Mort de Gérard Collomb : Lyon rend hommage à un "infatigable bâtisseur et visionnaire"

L'ancien sénateur-maire de Lyon est décédé, ce samedi 25 novembre 2023, des suites d'un cancer. Visionnaire, bâtisseur, Gérard Collomb a œuvré durant près de 20 ans pour sa ville de Lyon. Les hommages sont unanimes, au-delà des clivages politiques.

Les réactions et hommages se multiplient depuis l'annonce de la mort de Gérard Collomb, ce samedi 25 novembre 2023, dans la soirée. Bâtisseur, visionnaire, au service de sa ville et de ses habitants, l'ancien maire de Lyon a, tout au long de sa carrière politique, réussi à faire sauter les verrous des clivages politiques. Et ce, dès le 18 mars 2001, lorsqu'il remporte les élections municipales. Gérard Collomb succède alors à Raymond Barre avec une majorité de gauche plurielle.

"J'ai consacré la plus grande partie de ma vie à notre ville, à notre agglomération. Lyon, les Lyonnaises et les Lyonnais ont toujours été au plus profond de mon cœur. Cette ville a donné un sens à ma vie."

Gérard Collomb, en 2020

"Infatigable bâtisseur et visionnaire"

En 2001, à la tête d’une liste rassemblant les principaux partis de gauche et écologistes, Gérard Collomb devint le premier maire socialiste de Lyon. "Infatigable bâtisseur et visionnaire, il n’aura eu de cesse de réveiller la ville que d’aucuns qualifiaient d’endormie à son arrivée aux responsabilités", écrit la fédération du PS Rhône dans un communiqué publié à l'annonce de la disparition de Gérard Collomb.

Les chantiers pour sa ville vont se multiplier tout au long des trois mandats de Gérard Collomb à la tête de la municipalité. L'aménagement des berges du Rhône, la construction de Confluence, les fêtes du 8 décembre, l'arrivée des vélos en libre-service... "Avec la disparition de Gérard Collomb, c’est une page de l’histoire de Lyon qui se tourne", écrit pour sa part Bruno Bernard, l'actuel président de la métropole de Lyon.

durée de la vidéo : 00h03mn29s
Gérard Collomb est décédé ce samedi 25 novembre 2023. Incarnant la gauche plurielle, il avait été élu maire de Lyon le 18 mars 2001. ©France Télévisions

"Défenseur infatigable et acharnés des intérêts de son territoire"

"Élu maire du 9e arrondissement en 1995 puis maire de Lyon en 2001 et premier président de la métropole en 2015, Gérard Collomb a dédié toute sa vie politique à sa ville", dit de Gérard Collomb, l'actuel maire de Villeurbanne. Dès l'annonce de son décès, dans la soirée de ce samedi 25 novembre 2023, toute la classe politique lyonnaise rend un hommage unanime à celui fût maire de Lyon pendant près de 20 ans.

"Défenseur infatigable et acharné des intérêts de son territoire, il aura mis sa vision, son énergie et ses combats au service des habitants de Lyon et de l’agglomération", écrit encore Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne. Gérard Collomb est celui qui œuvra à la création de la Métropole de Lyon.

"Nos visions politiques quant au devenir de l’agglomération se sont souvent séparées et affrontées", reconnaît Jean-Paul Bret. L'ancien maire de Villeurbanne évoque des points de vue contradictoires et des critiques à l'égard de la gouvernance de Gérard Collomb. "Il restera toutefois celui qui a réveillé Lyon et qui s’est totalement identifié à sa ville au cours de trois mandats", souligne l'ancien maire de Villeurbanne.

"Lyon perd une partie de son âme" souligne Yann Cucherat, ancien adjoint de Gérard Collomb, à la mairie de Lyon et aujourd'hui président du groupe d'opposition au sein du conseil municipal.