Les musulmans de Rhône-Alpes entrent dans le mois de Ramadan

Le mois sacré du Ramadan a officiellement été fixé au lundi 6 mai pour les musulmans. Avec ses 300 000 fidèles, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la 3e plus importante de France après Paris et Marseille 

Le premier jour du mois de Ramadan 2019 ou 1440 de l'Hégire selon le calendrier musulman a été fixé partout au lundi 6 mai. Le Conseil régional du culte musulman en Rhône-Alpes l'a annoncé sur sa page Facebook/
 De même que la Grande Mosquée de Lyon dans un communiqué sur son site.

"Cette année a été marquée par une série d’actes de violence dont furent l’objet des Musulmans à Christchurch en Nouvel Zélande, des Chrétiens au Sri Lanka et des juifs aux Etats Unis d’Amérique, alors qu’ils priaient. Nous ne pouvons accepter ces situations et nous appelons tous les croyants à dénoncer, se mobiliser et se solidariser contre, ceux qui par leurs actes attisent la haine et créent le désespoir, au nom de nos religions et au nom de leurs principes", écrit notamment le Conseil des Mosquées du Rhône

La communauté musulmane d'Auvergne-Rhône-Alpes est la 3e plus importante de France après celle de Paris et de Marseille. Elle est estimée à près de 300 000 fidèles. Dans la région, les croyants peuvent pratiquer leur culte dans plus de 300 mosquées ce qui fait d'Auvergne-Rhône-Alpes la région la mieux équipée après Paris.

 

L'un des 5 piliers de l'Islam

Le Ramadan est l'un des 5 piliers de l'Islam. Les pratiquants pendant ce mois doivent s'abstenir de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Pendant cette période, les fidèles sont invités à méditer le Coran, à participer à des veillées de prières et à faire des dons aux plus démunis. 
Le Ramadan se termine par l'Aid-El-Fitr, qui devrait cette année être célébré le 5 juin. 

Autre étape importante du Ramadan : la nuit du Destin qui commémore la révélation du Coran au prophète Mahomet. Cette nuit est fixée "l'un des dix derniers jours impairs du mois". Elle est considérée comme la plus sainte de l'année.

La rupture du jeûne, l'Ifkar, est souvent l'occasion de rencontres conviviales entre familles ou voisins. On estime ces dernières années la pratique du ramadan en hausse : près de 70% des musulmans respecteraient le jeûne. 

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité