ORAGES. "Face à la violence des intempéries annoncées", la SNCF supprime certains trains TER

Dans la foulée des alertes de Météo France, et en prévision des orages violents attendus dès ce mardi après-midi, certains trains sont supprimés en Auvergne-Rhône-Alpes, annonce la SNCF. Une "reprise très progressive" est envisagée à partir de 18h sur certains axes.

Suite à l'alerte de Météo France de ce mardi 11 juillet 2023 concernant des risques d'orages extrêmes qui pourraient se développer notamment sur l'Auvergne-Rhône-Alpes, la SNCF a décidé d'interrompre la circulation des trains sur certaines de ses lignes.

Interruption du trafic l'après-midi

"Pour faire suite aux alertes de Météo France, les conditions météorologiques vont se dégrader de manière très importante dans le nord de la région cet après-midi, indique le service communication de la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes dans un communiqué. En conséquence, la SNCF interrompra les circulations ferroviaires sur les axes suivants."

De 14h30 jusqu’à la fin de service, sur les axes :

  • Lyon – Bourg-en-Bresse
  • Lyon – Paray-le-Monial
  • Saint-Etienne – Le Puy-en-Velay

De 14h30 à 19h00, sur les axes :

  • Lyon – Macon
  • Lyon – Ambérieu
  • Lyon – Saint-Etienne
  • Lyon – Roanne
  • Saint-Etienne – Roanne
  • Saint-Etienne - Montbrison

De 16h00 à 19h00, les trains arrêteront de circuler entre :

  • Ambérieu – Bourg-en-Bresse
  • Bourg-en-Bresse – Macon
  • Bourg-en-Bresse – Saint-Amour

À 18h, ce mardi 11 juillet, la SNCF a annoncé une "reprise très progressive de la circulation des trains sur les lignes Lyon/Saint-Etienne, Lyon/Ambérieu et Le Puy/Saint-Etienne.

Mesure de précaution face à la violence des intempéries annoncées

Cette décision d'interrompre en partie le trafic a été prise "par mesure de sécurité, par précaution", nous indique le service presse de la SNCF en Auvergne-Rhône-Alpes. Le trafic va être adapté en fonction des intempéries jusqu'à la fin de l'épisode orageux. Impossible de savoir combien de trains vont être mis à l'arrêt.

Il y a un risque d'aléas climatiques forts. Pas question d'avoir des naufragés du rail. Il s'agit "d'éviter d'avoir des trains arrêtés en pleine voie parce que le vent aura fait chuter un arbre sur les voies, ou parce que la foudre aura touché des infrastructures ferroviaires. Nous ne sommes pas à l'abri d'un glissement de terrain comme récemment à Rive-de-Gier", nous détaille le service de communication régionale de la SNCF.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité