• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le procès des “policiers ripoux” de Vénissieux s'ouvre lundi au tribunal correctionnel de Lyon

Photo d'illustration / © Anne Hédiard - France 3 Alpes.
Photo d'illustration / © Anne Hédiard - France 3 Alpes.

Des policiers vont être jugés à partir de lundi 2 juin par le tribunal correctionnel de Lyon. Les fonctionnaires sont soupçonnés de corruption pour l’un d’entre eux et d’avoir favorisé trois frères de Vénissieux pour les autres.

Par Emilie Henny

Douze personnes dont sept policiers vont être jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon, à partir de lundi, dans le cadre d'une affaire de corruption et petits arrangements mettant en cause plusieurs fonctionnaires du commissariat de Vénissieux (Rhône). 

L’affaire avait éclaté en septembre 2012, un an après l’arrestation pour corruption du commissaire Michel Neyret, directeur adjoint de la police judiciaire de Lyon. Les investigations avaient mené les enquêteurs jusqu'au commissariat de police de Vénissieux...


Des soupçons de corruption...

Au terme de l'instruction, le délit de corruption n'a été retenu à l'encontre que d'un seul policier, en poste au groupe de sécurité publique (GSP) du commissariat de Vénissieux. Il aurait reçu des cadeaux en échange d'interventions pour un délinquant local.

Pour les autres policiers, cette charge est abandonnée, le parquet reprochant à ces derniers des interventions et la divulgation d'informations confidentielles en faveur de trois frères de Vénissieux, sans contrepartie avérée.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Drôme : il y a 75 ans la Résistance française sabotait le pont de Livron

Les + Lus