Cet article date de plus de 5 ans

Quand les Français se réapproprient le drapeau tricolore

Bleu-blanc-rouge, le drapeau français a pris un coup de jeune, depuis les attentats de Paris. Il a fleuri un peu partout, sur les réseaux sociaux, sur les lieux de l'attentat... Et vendredi, lors de l'hommage aux victimes, François Hollande invite les Français à "pavoiser" leur domicile. 
© F3RA
Un drapeau tricolore à chaque fenêtre. C'est la proposition du Président de la République, pour rendre hommage, vendredi, aux 130 victimes des attentats de Paris. L'hommage solennel, lui, aura lieu  à Paris, aux Invalides. Mais François Hollande propose à tous lesfrançais d'y participer d'une manière ou d'une autre.
Le chef de l'Etat a "indiqué que chaque Français pourrait y participer aussi en ayant la possibilité de pavoiser son lieu d'habitation avec un drapeau bleu blanc rouge, les couleurs de la France", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll devant la presse à l'issue du Conseil des ministres.

Depuis le 13 novembre, les ventes de drapeaux tricolores ont explosé. Le bleu-blanc-rouge est devenu une icône, le symbole d'une société libre et ouverte.
De nombreux monuments dans le monde se sont drapés d'éclairages tricolores en solidarité avec la France. 

L'appel du président devrait être entendu... L'engouement pour le drapeau français s'est intensifié depuis ce midi. La preuve dans une boutique de Lyon.

durée de la vidéo: 01 min 42
Vente drapeaux tricolores


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société