Rhône-Alpes: manifestation des salariés grévistes de Proségur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Gonzalez
Autour de 8h30, ce lundi 21 septembre 2015, au début de la manifestation devant le siège de l'entreprise de transport de fonds Proségur, à Saint Priest près de Lyon
Autour de 8h30, ce lundi 21 septembre 2015, au début de la manifestation devant le siège de l'entreprise de transport de fonds Proségur, à Saint Priest près de Lyon © France3 RA

Les convoyeurs de fonds de l'entreprise Prosegur Transport de Valeurs (PTV), basée à La Talaudière (Loire), Saint-Priest (Rhône) et Valence (Drôme) sont entrés, ce lundi 21 septembre, dans leur 11ème jour de grève et d'actions pour obtenir le maintien d'une prime.

Outre l'installation de piquets de grève sur les trois agences de l'entreprise de transport de fonds Proségur, les salariés se sont rassemblés dès 8h30 devant le siège de Saint Priest près de Lyon.
Interview de Grégory Hourdoux, Délégué CGT Prosegur

Les négociations de la semaine dernière n'ayant rien donné. Salariés et direction sont toujours en désaccord. 
Le conflit, qui a démarré le 10 septembre, trouve son origine dans une erreur de calcul de primes relatives aux congés payés, versée depuis une vingtaine d'années à l'avantage des salariés. L'erreur a été rectifiée sur la fiche de paie du mois d'août 2015. Les salariés concernés, qui refusent l'arrêt de cet usage, ont constaté un manque à gagner de l'ordre de 200 à 300 euros, en fonction de l'ancienneté.
Dans ce contexte, les relations entre les salariés grévistes et la direction sont chaque jour plus tendues... 
A La Talaudière, près de Saint-Etienne, les services de police sont intervenus, ce lundi, pour permettre la sortie de plusieurs véhicules blindés de transport de fonds de l'agence. 
Les répercussions de cette grève commencent à être perceptibles, notamment à Lyon où certains commerçants demandaient à leurs clients de privilégier les paiements par cartes bancaires ou encore en Haute-Loire où certains distributeurs de billets étaient vides.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.