Rhône : une femme condamnée pour avoir laissé mourir de faim son chien et son chat

Beaujeu, Rhône
Beaujeu, Rhône

Une femme de 34 ans a été condamnée, mardi 13 mars, par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, pour avoir laissé son chien et son chat mourir de faim et de soif.

Par Mathieu Boudet

Elle ne pourra plus jamais avoir d'animaux de compagnie.

Une femme de 34 ans a été condamnée, par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, à 4 mois de prison avec sursis mardi 13 mars, pour avoir laissé son chien et son chat mourir de faim et de soif. Habitante de Beaujeu dans le Rhône, elle avait laissé dépérir ses animaux plusieurs mois, jusqu'à leur mort constatée le 4 novembre 2017.

Selon le Progrès, les constatations du vétérinaire relevaient un poids d'à peine 7 kg au lieu d'une quarantaine en moyenne pour le chien, et de 700 grammes pour le chat.

Quatre associations de défense des animaux étaient parties civiles. Le tribunal l’a reconnue coupable de cruauté envers des animaux domestiques.

La jeune femme a été condamnée à 4 mois de prison, assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, ainsi que 180 heures de travaux d'intérêt général, une obligation de soins, à 4 800 € d'indemnisation des parties civiles, et a interdiction définitive d'adopter un nouvel animal domestique.

Sur le même sujet

Affaire Romand à Prévessin-Moëns

Les + Lus