Rhône : hôtellerie, BTP, logistique, transports : plusieurs secteurs recrutent pendant la Semaine pour l'Emploi

La semaine pour l'emploi se déroule du 1er au 9 octobre, avec des centaines d'offres d'emploi et des évènements dans chaque grande ville des départements, et d'autres rendez-vous digitaux pour des rencontres à distance.

La semaine pour l'emploi se déroule du 1er au 9 octobre dans tous les départements de la région avec des centaines de rencontres directes et en ligne, épidémie de coronavirus oblige. Photo d'archive.
La semaine pour l'emploi se déroule du 1er au 9 octobre dans tous les départements de la région avec des centaines de rencontres directes et en ligne, épidémie de coronavirus oblige. Photo d'archive. © M Padilla / MaxPPP
Cette année, la semaine pour l'emploi lance une partie de son édition sous forme digitale : du 1er au 9 octobre, la 15e édition propose 150 évènements pour aider les demandeurs d'emploi à déposer une candidature.

Sur une plateforme dédiée, des conférences, des salons en ligne, des ateliers et des forums permettent d'échanger à distance avec des professionnels.

De nombreux autres rendez-vous se déroulent dans tous les départements, avec les gestes barrières,  et notamment dans une ville phare pour chaque département, comme par exemple la création d'entreprises à Saint-Priest, les recrutements dans le secteur de la santé à Lyon, ou encore la découverte des métiers de l'agriculture et des paysages à Givors.

Cette année des centaines d'offres d'emploi, dans l'hôtellerie, la logistique, les transports ou encore le BTP seront proposés.

En 2019, 52.000 candidats avaient participé. Plus de 18.300 postes ont été proposés, avec 2.700 recruteurs. Les secteurs les plus en demande étaient alors, dans l'ordre : les industries du futur et la production industrielle, les services à la personne, la vente, les métiers de la montagne et du sport, suivis par l'alimentaire et enfin le BTP.


► Pour Pierrick Aillard, secrétaire général de la CFDT Auvergne-Rhône-Alpes:  "On ne peut que soutenir des actions de ce type. On permet la rencontre entre employeurs et candidats. On s'adapte au contexte en faisant des actions plus locales, plutôt qu'un gros forum à Lyon. On part bien du besoin des entreprises et on fait en sorte de les mettre en relation avec les demandeurs d'emploi et aussi avec ceux qui sont plus éloignés. On part bien du besoin des entreprises."

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie industrie travaux publics salons réseaux sociaux société