Rodéo nocturne place Bellecour : le conducteur placé en garde à vue

Une Audi R8 coupée a semé la pagaille et suscité une belle frayeur aux passants sur la place Bellecour dans la nuit de vendredi à samedi, nous apprend notre confrère Le Progrès.
 

Vue aérienne de la Presqu’île lyonnaise lors d'un survol en avion en 2014
Vue aérienne de la Presqu’île lyonnaise lors d'un survol en avion en 2014 © France 3 Rhône-Alpes
Une voiture qui s’amuse à effectuer un slalom sur la place, qui roule à tombeau ouvert dans les  rues de la Presqu’île. C’est un rodéo urbain "puissance 10" (et 400 CV sous le capot !) qui s’est déroulé sous les yeux hébétés des passants qui circulaient sur la place dans le nuit de vendredi à samedi, nous relate Le Progrès sur son site internet.
Il a fallu faire intervenir des agents de la police municipale pour intercepter le chauffard qui s’était, après ses frasques, garé sur le quai Tilsitt, dans le deuxième arrondissement lyonnais.
Le conducteur avait loué la voiture pour la soirée, d’après les premiers éléments de l’enquête. L’interpellation du Majolan (habitant de Meyzieu) âgé d’une vingtaine d’années a donné lieu à des coups et blessures sur l’un des agents. Trois d’entre eux ont décidé de porter plainte. Le jeune homme a immédiatement été placé en garde à vue.
Depuis des mois, les riverains de la Presqu’île se plaignent des agissements de plus en plus fréquents de jeunes qui ne respectent rien. Outre des comportements au volant jugés accidentogènes, s’ajoutent aux rodéos un ensemble d’incivilités qui font monter les associations au créneau. L’association Presqu’île en Colère doit à ce titre rencontrer le nouvel exécutif municipal prochainement pour évoquer ces problèmes à répétition, qui ne finissent pas de polluer la vie des quartiers centraux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers rodéos urbains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter