Shoah : hommage aux victimes le 8 avril à Lyon

Yom HaShoah, la journée de commémoration de l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale aura lieu le 8 avril à l'Hôtel de Ville de Lyon. La cérémonie de lecture des noms des déportés se déroulera sous le strict respect des restrictions sanitaires.

Une fois les bougies allumées, la lecture ininterrompue des noms des victimes de la Shoah débute.
Une fois les bougies allumées, la lecture ininterrompue des noms des victimes de la Shoah débute. © France 3 Rhône-Alpes

Chaque année et partout dans le monde, un hommage est rendu lors de Yom HaShoah aux Juifs morts durant la Seconde Guerre mondiale. Une journée pour ne pas oublier les six millions de victimes du génocide juif dont 76 000 déportés en France. 

En 2020, confinement oblige, la journée de commémoration de la Shoah s'était déroulée sur les réseaux sociaux. Pour la première fois depuis 1990, cet événement n'avait pas donné lieu à un rassemblement.

Depuis 1994, c'est la communauté libérale Keren Or qui organise cette célébration avec l'Association de Serge et Beate Klarsfeld, les premiers à avoir pu identifier l'ensemble des Juifs déportés depuis la France. En contexte ordinaire, la commémoration donne lieu à un rassemblement place Bellecour.

Lecture des noms de 11h à 17h

Un an après, la crise sanitaire n'est toujours pas achevée. Mais le Cercle de la Pensée Juive Libérale de Lyon Keren Or, les Fils et Filles des déportés juifs de France et la Licra Auvergne-Rhône-Alpes se sont associés pour organiser la commémoration en présentiel. Elle se déroulera à l'Hôtel de Ville de Lyon le jeudi 8 avril à partir de 11h30.

La lecture ininterrompue des noms débutera après l'allumage des bougies du souvenir et se terminera à 17h. Elle débutera par le convoi n°2, parti le 5 juin 1942. 1 000 hommes ont fait partie de ce convoi à destination d'Auschwitz-Birkenau. Seuls 22 d'entre eux ont survécu. 

Un événement conditionné au respect des gestes barrières

En raison des restrictions gouvernementales, la jauge maximale est de six personnes dans l'enceinte du bâtiment. Cette limite sera strictement surveillée. Seuls les 59 volontaires inscrits au préalable pourront participer à la lecture.

Pour ceux qui n'auraient pas l'occasion de se rendre à l'Hôtel de Ville, la journée de commémoration pourra être suivie en direct. Pour y assister, cliquez sur ce lien.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société shoah seconde guerre mondiale culture histoire