Basket-ball : le Lyon-ASVEL féminin affiche ses ambitions

Le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions et sa nouvelle identité.
De gauche à droite : Tony Parker, psdt de Lyon Asvel Féminin. Paoline Salalgnac, capitaine de Lyon Asvel féminin. Valery Demory, entraîneur Lyon Asvel Féminin. Marie-Sophie Obama, psdte déléguée de Lyon ASVEL féminin. / © FTV
Le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions et sa nouvelle identité. De gauche à droite : Tony Parker, psdt de Lyon Asvel Féminin. Paoline Salalgnac, capitaine de Lyon Asvel féminin. Valery Demory, entraîneur Lyon Asvel Féminin. Marie-Sophie Obama, psdte déléguée de Lyon ASVEL féminin. / © FTV

Après une saison couronnée par un 1er titre, le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions. Une nouvelle saison excitante qui débute ce week-end du 10 octobre, pour un club déjà entré dans une nouvelle dimension.
 

Par Philippe Rejany

Le club de l'ASVEL présente sa nouvelle identité avec fierté: LDLC Asvel féminin.

Le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions, à savoir un trophée national à défendre et la découverte du gratin européen avec l'Euroligue. Autant dire que la nouvelle saison s'annonce excitante pour un club déjà entré dans une nouvelle dimension

Un nouveau logo, un contrat de naming inédit pour du basket féminin, et la découverte d'ici ce week-end du 10/11 octobre de l'Euroligue, la plus prestigieuse des compétitions européennes. Un projet global, porté par Tony Parker. Le président de l'ASVEL a voulu rapprocher les sections masculines et féminines pour capitaliser sur la marque et ainsi attirer les sponsors et donner plus de visibilité aux filles. "Ça aide c’est sûr, surtout quand tu cherches à avoir des joueuses comme  Marine Johannès ou encore Helena Ciak. Et je pense que la ville de Lyon comme toute la région, nous soutiennent dans ce projet féminin. Avec le titre remporté l’an dernier, on a tous ressenti un sentiment incroyable ! Et maintenant tout le monde est derrière ce projet".
 
Le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions et sa nouvelle identité et son nouveau logo. / © FTV
Le Lyon-Asvel féminin affiche ses ambitions et sa nouvelle identité et son nouveau logo. / © FTV

Si le club a troqué Lyon contre le nom de son sponsor, il reste dans sa salle historique de Mado Bonnet à Lyon 8è (Rhône). Tout en développant son accueil partenaires, sa création de loges, son espace VIP. Est-ce à dire que le sport business commencerait à investir sur le basket féminin ?

"On en peut pas dire ça parce qu’on arrive quand même avec du retard par rapport à des clubs comme Bourges. Un club structuré et avec un des plus gros budgets de la ligue féminine. » Il est vrai que le club a récupéré un club mal classée er malade sur le plan économique, « pour cette raison on ne fait pour l’instant que rattraper notre retard. Et ce qui est sûr c’est qu’on s’autorise à voir loin et haut aujourd’hui !"

Les lionnes reprennent la compétition ce week-end du 10/11 octobre, avant LE grand rendez-vousavec l'Euroligue. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus