Déconfinement : “Protéger, tester, isoler” ... visite en trois temps pour Olivier Véran dans l'agglomération de Lyon

Application de la stratégie de déconfinement : Le ministre de la Santé Olivier Véran (ici en présence du Dc Dureau) en déplacement dans l'agglomération lyonnaise, et notamment dans un centre de soins de Vénissieux ce jeudi 14 mai 2020 / © France TV
Application de la stratégie de déconfinement : Le ministre de la Santé Olivier Véran (ici en présence du Dc Dureau) en déplacement dans l'agglomération lyonnaise, et notamment dans un centre de soins de Vénissieux ce jeudi 14 mai 2020 / © France TV

Ce jeudi 14 mai, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran est en déplacement à Lyon. Il s'est rendu  à 10h dans un centre médical de Vénissieux avant de prendre la direction de la CPAM du RhôneUne visite en région dans le cadre de la mise en place de la stratégie de déconfinement.

Par Dolores Mazzola

Ce jeudi 14 mai, trois jours après le début de la phase de déconfinement, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran est en déplacement dans la région Auvergne Rhône Alpes. Une visite ministérielle dans le contexte de la sortie de confinement pour constater la mise en place effective de la stratégie «Protéger, Tester, Isoler», pour un déconfinement réussi. Pour son premier déplacement en province depuis le début de la crise, Olivier Véran a choisi de se rendre dans la Métropole de Lyon. 
 

"Protéger, tester, isoler" ... une visite ministérielle en trois temps 



Après un passage en préfecture, Olivier Véran s'est rendu à Vénissieux, au centre médical Albert Einstein. Dans cette maison de santé pluridisciplinaire ouverte en juillet dernier, il s'agissait pour le Ministre de faire le point sur le parcours d'un patient atteint du coronavirus. Le centre médical a mis en place un parcours Covid en mars.
Une visite du ministre de la santé Olivier Véran au centre médical Albert Einstein ce jeudi 14 mai. Une visite dans cette maison de santé vénissiane sur proposition du député LREM du Rhône Yves Blein. 
  / © France tv
Une visite du ministre de la santé Olivier Véran au centre médical Albert Einstein ce jeudi 14 mai. Une visite dans cette maison de santé vénissiane sur proposition du député LREM du Rhône Yves Blein.    / © France tv
Lavage des mains, visite des lieux, questions à l'un des soignants de cette structure de soins sur la stratégie de prise en charge des patients symptomatiques... 
Durant la visite, le Ministre de la Santé s'est mis dans la peau d'un patient dépisté Covid+ pour expérimenter le parcours prévu par les médecins, avec interrogation à la clef : "J'ai vu le docteur qui a regardé si j'avais des symptômes de Covid, qui a éventuellement fait une échographie pour conforter le diagnostic, je suis prélever pour le test viral ... j'en suis là et qu'est ce que vous faîtes de moi après ?"... "vous me prescrivez un masque, un arrêt de travail de 48h... et en attendant je fais quoi ?" 

A la sortie Olivier Véran a lâché un "bravo pour tout ça et continuez... le moins longtemps possible". 
Le ministre, attendu par plusieurs dizaines de manifestants de la CGT, est sorti sous les cris. 


Après cette visite au centre médical de Vénissieux, le ministre des Solidarités et de la santé avait ensuite rendez-vous en fin de matinée sur la plateforme téléphonique de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie du Rhône, à Villeurbanne. Là, il a rencontré des salariés informant les malades de coronavirus des dispositions à prendre. Le ministre a fait le point sur la procédure de "contact tracing". Leur mission consiste également à prendre contact avec les personnes qu'un malade aurait pu contaminer. Objectif : briser la chaîne de contamination.
Ce sont 125 salariés de la CPAM du Rhône qui sont mobilisés sur ce dispositif. Ils sont en capacité de tracer 100 personnes par jour, 7 jours sur 7 a priori.
Visite d'Olivier Véran dans l'agglomération de Lyon
Le ministre de la Santé pour son premier déplacement, est à Lyon ce jeudi 14 mai... pour constater la mise en place effective de la stratégie  - France 3 ra

Et enfin la visite devait se terminer en fin de matinée dans les locaux de l'Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes, dans le 3e arrondissement de Lyon. L'ARS est au coeur de la doctrine gouvernementale en matière de déconfinement. Au programme du déplacement ministériel dans ce dernier lieu, une visite de la cellule régionale de crise et la participation à une session de formation des « enquêteurs », chargés de prévenir les personnes susceptibles d’être infectées par le coronavirus.

Entretien exclusif avec Olivier Véran, à suivre ...

Sur le même sujet

Les + Lus