Suites de la saisie d'explosifs à Lyon : le couple est mis en examen et écroué

Dimanche 10 mars, un kilo d'explosif avait été retrouvé dans un appartement du 8e arrondissement de Lyon. Interpellé sur place le jour même, puis déféré devant un juge d'instruction jeudi, le couple d'occupants a été mis en examen et placé en détention provisoire.

L'homme et la femme sont poursuivis pour "fabrication non autorisée en bande organisée", "détention illégale" et "vente sans autorisation" d'engin explosif ou incendiaire ou de produit explosif. L'un des deux est également mis en examen pour "détention frauduleuse de faux document administratif".

 

Dimanche, les policiers, intervenus avec le Raid, avaient découvert un kilo de TATP, un explosif puissant et très instable dans leur appartement du 8e arrondissement, dans le sud-est de Lyon. Une fausse carte d'identité et un livret de littérature salafiste auraient également été trouvés.

Les interpellations avaient eu lieu à la suite d'un renseignement selon lequel une femme était susceptible de confectionner des explosifs à son domicile et de les revendre via les réseaux sociaux. Le couple était connu des services pour des antécédents judiciaires.

La P.J. a été saisie de l'enquête et les produits détruits en raison de leur dangerosité. Dimanche, la préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait annoncé sur X (ex-Twitter) une opération des services de déminage visant à "mettre en sécurité et neutraliser plusieurs artifices dans le parc Clos Layat" à Lyon.
    

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité