Témoignage. Prix de l'énergie : un boitier intelligent surveille les radiateurs électriques

Réaliser des économies de chauffage grâce à un boitier connecté, c’est le pari de la métropole de Lyon et de l’entreprise Voltalis qui proposent aux habitants de s’équiper. Près de 166 000 foyers chauffés à l’électricité sont concernés.

Un boitier par radiateur et une application sur son smartphone pour réduire gratuitement sa facture d’électricité. Alors que la hausse des prix de l’énergie se poursuit, un habitant de Saint-Priest constate les économies réalisées grâce à cet appareil installé il y a un an sur ses radiateurs électriques.

 

« L’application est très simple d’utilisation. Vous avez la consommation annuelle, mensuelle ou journalière. Vous voyez ce que vous avez économisé en kilowattheure, en montant et en rejet en CO2 pour la planète. Et puis on a la partie radiateur où on peut régler la température sur chaque radiateur, les allumer et les éteindre », détaille Michael Brus-Francon, utilisateur du boitier Voltalis.  Une installation qui a fait passer sa facture de 3532 euros en 2021 à 2615 euros en 2022.

 

Des micro-coupures la journée

 

Si ce particulier pense à moduler en permanence son chauffage, le boitier lui prend le relais avec des micro-coupures qui n’ont aucune incidence sur la température ambiante de son logement.

« On va s’autoriser à réduire pendant une dizaine de minutes de temps en temps la consommation qui n’aura aucun impact sur le confort et la température attendue mais qui va faire une petite économie à l’échelle individuelle. Mais multiplié par des millions de radiateurs cela fera une baisse de consommation très significative à l’échelle nationale et ça permettra de passer les pointes et d’éviter des productions chères et polluantes à démarrer », assure Mathieu Bineau, PDG de Voltalis.  Fondée en 2006, l’entreprise est une des spécialistes européennes du pilotage de la demande électrique.  

durée de la vidéo : 00h01mn45s
Un boitier intelligent surveille les radiateurs électriques ©FTV

 

Un boitier gratuit

 

La Métropole espère que les près de 166 000 foyers chauffés à l'électrique s'équiperont de cet outil totalement gratuit. L’économie promise serait de 10 à 15%, promesse tenue et largement dépassée pour l’habitant que nous avons rencontré.