Un vaste trafic de drogue démantelé entre Lyon et l'Albanie

La gendarmerie a annoncé ce jeudi 4 juillet avoir démantelé un vaste trafic de drogue entre Lyon et l'Albanie, après deux ans d'enquête internationale.

C'est la fin de deux ans d'une vaste enquête internationale. Ce jeudi 4 juillet, la gendarmerie a annoncé avoir démantelé un trafic de stupéfiants entre Lyon et l'Albanie.  

De la drogue venue des Pays-Bas, des "livraisons quasi quotidiennes", une dizaine de points de deal : le trafic était d'une grande ampleur. Dans le cadre de cette enquête, 16 personnes ont été interpellées en France, ainsi que les quatre dirigeants du réseau en Albanie. Un coup de filet dans le cadre d'une coopération nouvelle avec ce pays, précise la direction de la gendarmerie nationale dans un communiqué.


L'enquête initiale a été menée par la brigade de recherches d'Albertville, en Savoie. Entre août et décembre 2022, elle a identifié une structure d'approvisionnement entre la région lyonnaise et des points de revente en Auvergne-Rhône-Alpes, "initialement en Savoie et Haute-Savoie". Le parquet d'Albertville avait alors informé la Juridiction-Inter-Régionale-Spécialisée (Jirs) de Lyon, qui s’était saisie du dossier. En septembre 2023, face à l'étendue du réseau, une équipe commune d'enquête franco-albanaise avait été créée.

Enquête coordonnée entre la France et l'Albanie 


Rapidement, les investigations "mettent au jour des livraisons quasi quotidiennes de stupéfiants à des groupes de revente dans les départements du Rhône, de la Loire, de l'Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie, à partir de la base logistique du réseau implanté à Villeurbanne", expliquent les gendarmes dans un communiqué. La drogue provient en partie des Pays-Bas, tandis que l'argent du trafic repart en Albanie, "souvent par voies routières". 

L'action coordonnée des forces de l'ordre françaises et albanaises permet peu à peu d'identifier et de démanteler "plus de 10 points de deals sur la région", et de localiser "le donneur d'ordre de toute la structure" en Albanie, où il réside. 
L'un des responsables du réseau est arrêté le 5 février 2024 et expulsé vers l'Albanie, où il a par ailleurs été condamné pour "proxénétisme de mineurs". Il venait de sortir de prison pour trafic de stupéfiants. 

10 kilos de cocaïne et héroïne et 82 kilos de produits de coupe

Le 18 juin dernier, les "deux responsables successifs du réseau sur le territoire français" sont interpellés à Villeurbanne et à Deville-lès-Rouen, puis mis en examen. Ils ont été écroués trois jours plus tard.

Afin de "porter un coup d'arrêt à cette structure criminelle internationale", une nouvelle opération a ensuite été lancée du 1er au 3 juillet. "Les quatre dirigeants dont la tête de réseau" sont arrêtés en Albanie dans le cadre d'un dispositif piloté par la JIRS de Lyon et impliquant quelque 150 policiers albanais.

Plus de 10 kilos de cocaïne et héroïne et 82 kilos de produits de coupe ont été saisis au total en France dans le cadre de ce dossier, pour une valeur marchande de près de 800 000 euros. 100 000 euros en numéraire et 18 véhicules ont été saisis en France et en Albanie.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité