Venenum au musée des Confluences : une expo mortelle à Lyon

Vipères, veuves noires, etc. 60 animaux ont élu domicile au Musée des Confluences pour illustrer la nouvelle exposition Venenum. / © France 3 RA
Vipères, veuves noires, etc. 60 animaux ont élu domicile au Musée des Confluences pour illustrer la nouvelle exposition Venenum. / © France 3 RA

Venenum, un monde empoisonné c'est la nouvelle exposition en cours d'installation au musée des Confluences, à Lyon. L'histoire des poisons y sera illustrée avec des animaux, bien vivants, et plutôt dangereux. Ce qui rend l'installation quelque peu étonnante. 

Par Aude Henry

Venenum : l'exposition ouvrira au public le 15 avril prochain. Une exposition dont l'installation prend des airs de cadeau empoisonné pour le personnel du musée des Confluences de Lyon. 60 animaux, vivants et potentiellement dangereux, ont en effet élu domicile au musée pour l'occasion, afin d'illustrer de manière bien vivace l'histoire des poisons.

Venenum, un monde empoisonné, l'exposition retrace l'histoire et l’incroyable ambiguïté des poisons au fil des siècles : leur rôle dans l’histoire et la culture, la science et les croyances, la médecine et la criminologie.

A côté d'oeuvres des Beaux-Arts, de collections historiques et ethnographiques, le public se retrouvera face à des animaux venimeux et toxiques. C'est d'ailleurs là l'occasion de faire la différence entre venimeux et vénéneux.
L'exposition s'annonce mortelle, mais rassurez-vous pour cette grande première dans un musée français, le dispositif de sécurité a été renforcé. Le personnel du musée a même été spécialement formé pour l'occasion.
Venenum, une exposition temporaire du 15 avril 2017 au 7 janvier 2018, au musée des Confluences. Une exposition reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication.

Sur le même sujet

Les + Lus