Vénissieux : un braqueur de camion de cigarettes trahi par son ADN

Un an après, un auteur de braquage de camion de cigarettes à Vénissieux a été interpellé. Ce sont des traces d’ADN qui ont permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à lui. Il a reconnu les faits.

Par MT

700.000 euros : c’est le butin récolté par les auteurs d’un braquage d’un camion transportant des cigarettes, le 26 février 2016. Selon les informations de Le Progrès, un des quatre braqueurs a été interpellé mercredi 15 février 2017, un an après les faits.

Ce jour-là, quatre individus encagoulés braquent ce camion et séquestrent l’un des deux chauffeurs dans le coffre d’une voiture.

Mais l’un des braqueurs a été trahi par son ADN. Des traces ont en effet été retrouvées par la Brigade de répression du banditisme (BRB). L’auteur est un homme de 46 ans. Il a « reconnu sa participation aux faits » dit l’article.

Sur le même sujet

Les + Lus