VIDÉO. Concert à la lueur des bougies à Lyon : un moment magique à la basilique de Fourvière

durée de la vidéo : 00h02mn26s
Une pianiste solo éclairée à la bougie devant un public émerveillé : la recette du succès pour les concerts Candlelight. ©F3

De Vivaldi à la K-Pop, en passant par les musiques de films : avec leur programmation variée, les concerts éclairés à la bougie "candellight" séduisent un large public, des jeunes aux moins jeunes, des connaisseurs aux néophytes. A chaque fois, le lieu est soigneusement choisi pour ajouter à la magie : comme, récemment, la crypte de la Basilique de Fourvière à Lyon.

De la musique dans une ambiance intimiste à la lueur des bougies, toute une palette de genres musicaux à redécouvrir autrement : c'est le concept des concerts "Candlelight" donnés à Lyon, mais aussi à Saint-Etienne, Grenoble ou encore Evian, toujours dans des cadres exceptionnels. La formule, lancée en Espagne en 2019, a gagné de nombreux pays du monde et le cœur des Français, en assurant sa promotion sur les réseaux sociaux où elle réunit plus de 30 000 followers.

A Lyon, Candlelight propose 10 à 15 dates chaque mois, et à partir de 25 euros, elles se vendent comme des petits pains. Récemment, c'est la crypte de la basilique de Fourvière a accueilli un récital de piano interprété par la soliste et compositrice Sydney Poma. Dans le public, il n'y avait pas que des mélomanes avertis. Le concept dépoussière la musique symphonique en la sortant des auditoriums et en la programmant avec des grands succès de la variété française, de la pop ou du rock, joués sur instruments classiques. Avec un répertoire volontairement accessible et l'accent mis sur l'expérience immersive de ces soirées, le succès est au rendez-vous.

"Un beau moment à partager"

Dans le public de la basilique, Nathalie témoigne : "Je n'avais jamais assisté à ce genre de concert. C'était mon rêve et c'est vrai que c'est magnifique !". C'est sa fille qui lui a offert la place pour la fête des mères : "C'est un moment marquant, ce n'est pas qu'un cadeau matériel. Je trouvais que c'était un beau de partager ça toutes les deux", raconte Margaux.

À Fourvière, 3000 bougies avaient été installées pour créer une atmosphère unique. "On cherche à surprendre nos spectateurs", explique Léa Fesard, responsable des concerts Candlelight. "A partir du moment où le lieu a une place importante dans le patrimoine culturel de la ville (qu'il soit religieux ou non), que l'acoustique est excellente, et qu'on peut être plongé dans le noir, les conditions sont réunies!"  À la basilique de Fourvière, les arches de la crypte, plus habituées à la musique sacrée, ont résonné cette fois sur des mélodies signées Jean-Jacques Goldman.

Pour le groupe Fever, qui organise ces concerts, Lyon est une destination de choix. Sur les trois lieux de concerts existants ( le théâtre l'île O, la Chapelle de la Trinité et Fourvière) le groupe enregistre la deuxième meilleure fréquentation en France après Paris.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité