VIDÉO. Le concert de l'Hostel-Dieu fait renaître à Lyon les partitions baroques oubliées

durée de la vidéo : 00h02mn18s
Le Concert de l’Hostel-Dieu a proposé le 21 mars 2022, à l’Auditorium de Lyon, la re-création de cette œuvre qui n'avait pas été jouée depuis un peu plus de 3 siècles. ©FTV

Né dans les vénérables bâtiments de l’Hôtel-Dieu à Lyon, Le concert de l'Hostel Dieu fait revivre les manuscrits baroques oubliés. L’orchestre a ainsi exploré avec passion les fonds anciens des bibliothèques, contribuant à la découverte de chefs-d'œuvre inédits. L'ensemble vient de fêter ses 30 ans. Retour sur le concert issu d'un manuscrit italien, Il paradiso perduto.

Dans le petit monde de la musique baroque, le concert de l’Hostel Dieu a trouvé sa place. Notamment en proposant une approche d’œuvres souvent peu connues, voire de partitions exhumées du très riche fonds de musique ancienne de la bibliothèque municipale de Lyon.

Dans ces temps modernes de deuxième décennie du XXIe siècle, on pouvait croire que tout avait été exhumé des vieilles bibliothèques musicales de notre continent européen. Deux générations d’explorateurs musicaux avaient dépoussiéré, déchiffré, exposé, joué toutes ces œuvres de la musique de nos ancêtres des XVIIe et XVIIIe siècles. Qu’allait pouvoir encore inventer cette troisième génération pour garder au baroque ce grand B qui en fait une musique qui a retrouvé une jeunesse depuis une quarantaine d’années ?

Une partition mystérieuse

C’était sans compter avec cette nouvelle vague de chevaliers du baroque qui savent qu’en terre lyonnaise, la musique française et italienne a encore de nombreux trésors à livrer. Dans cette quête de l’inconnu, Franck Emmanuel Comte à la tête de l’ensemble du concert de l’Hostel-Dieu basé à Lyon, est un jour sorti triomphant du fonds de la bibliothèque municipale de Lyon. Des rayons, il venait d’extraire un ouvrage mystérieux. Un simple nom, Luigi Da Mancia et une date, 1698.

C’est de cet oratorio composé par un compositeur italien que tout est parti. Un oratorio est une sorte d’opéra ayant pour thème une histoire tirée de la Bible. Le Concert de l’Hostel-Dieu a proposé le 21 mars 2022, à l’Auditorium de Lyon, la re-création de cette œuvre qui n'avait pas été jouée depuis un peu plus de trois siècles, «Il paradiso perduto», le bien nommé paradis perdu,… mais musique retrouvée.

Revoir le replay de Il paradiso perduto sur france·tv

Le concert est diffusé mercredi 24 janvier en soirée.

Pour aller plus loin et comprendre la démarche du concert de l'Hostel Dieu vous pouvez voir ou revoir le magazine BAROC'n CO.

La démarche du chef, claveciniste, ne s’arrête pas là. Depuis longtemps, il aime métisser la musique baroque d’autres styles musicaux. On l’a vu assez naturellement frayer du côté de la musique irlandaise, mais aussi du jazz ou des musiques du monde parfois exotiques, comme la Chine.

Mais durant le premier confinement, Franck Emmanuel Comte a décidé de changer d’époque plus que de destination en se tournant vers un univers plus contemporain et urbain, le hip-hop, le slam et le beatbox. De ces techniques ont émergé trois petites formes proches de la musique de chambre, intitulés FugaCités en collaboration avec Mehdi Krüger pour le slam, Tiko pour le beatbox et Jérôme Oussou pour le hip-hop. Ces formes viennent prolonger la grande aventure du spectacle de danse hip-hop et baroque «Folia» créé aux Nuits de Fourvière avec le chorégraphe Mourad Merzouki et repris en début de saison.

Ainsi, dans ce voyage dans le Baroque, vous pourrez entendre du slam-baroque, vous pourrez voir de la danse hip-hop façon baroque et parcourir les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes qui résonnent aux accents de cette musique, à Ambronay dans l’Ain, Saint-Donat dans la Drôme ou dans le pays du Mont blanc avec ses chapelles baroques.

Enfin, vous vivrez les derniers instants de l’accouchement d’une œuvre musicale tricentenaire avec les répétitions et le concert de ce fameux paradis perdu. Après cela, vous n’entendrez plus de la même manière cette musique dite baroque et toujours bien vivante au XXIe siècle.

BAROC’n CO, 400 ans de folies, écrit par Franck Giroud réalisé par Fabien Raymond, avec Séquence production.

À retrouver sur france.tv

Prochain rendez-vous du concert de l'Hostel-Dieu : FugaCités
Mercredi 14 février 2024, CCO La Rayonne (Villeurbanne)

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité