VIDÉO. Innovation : des couches compostables expérimentées dans 10 crèches à Lyon

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Des couches compostables en test dans 10 crèches de la métropole de Lyon ©FTV

Un produit naturel et compostable. Voici le nouveau visage de la couche dans la Métropole de Lyon. Une expérimentation est en cours dans une dizaine de crèches.

Plus de 3,5 millions de couches sont jetées par an en France et elles mettent plus de 400 ans à se dégrader. La métropole et la ville de Lyon veulent lutter contre cette pollution en agissant dans les crèches. Une première expérimentation avec des couches compostables revalorisées est réalisée dans une dizaine d'établissements depuis la mi-novembre.

À la crèche municipale Weill du  8ᵉ arrondissement de Lyon, cela représente une centaine de couches par jour. Sabat Zellagui est ravie. "Elles sont jetables, n'ont pas de produits chimiques. Les enfants auront moins de réactions allergiques et c'est bien pour réduire les déchets" se réjouit cette maman.

Saine, compostable et valorisée

Composées de matériaux biosourcés, sans perturbateur endocrinien (coton, amidon, cellulose) et totalement biodégradables, ces couches sont collectées et compostées à Vénissieux. Elles sont mélangées avec du broyat de bois et certains déchets alimentaires. En six mois, elles deviendront un terreau, similaire à celui issu du compost alimentaire. 

 "Vu que c'est un élément naturel, c'est juste un élément supplémentaire qu'on va ajouter dans la boucle. Dans le compost alimentaire, on a déjà tout type de produits, des légumes, des plats cuisinés... Selon les tests, notre terreau est aussi qualitatif", explique Florent Rea, collecteur composteur pour Les Alchimistes.

"Pour chaque enfant, on estime qu'on est à une tonne de déchets rien qu’avec les couches". Donc, on se rend compte de la marge de progression qu’on a sur ce gisement-là. Si ce déchet est collecté et traité séparément, il peut être composté et retourner au sol, et pas mis en incinération comme c’est fait actuellement" détaille Isabelle Petiot, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à la réduction des déchets.

Une pratique encore marginale. Aujourd’hui, la quasi-totalité des couches usagées françaises est enfouie ou incinérée. La Métropole collecte et traite par incinération environ 18 000 tonnes de déchets de couches jetables par an.  Les essais vont durer jusqu’en juillet 2024, avec pour volonté de pérenniser l'expérience et de l'étendre dès septembre prochain.

Les établissements concernés
Lyon 8 :
Crèche de Laprade – 30 berceaux
Crèche Ranvier – 45 berceaux
Crèche Viviani – 45 berceaux
Crèche Delore – 60 berceaux
Crèche Weill – 40 berceaux
Crèche Saint-Mathieu – 35 berceaux
Crèche Saint-Maurice – 30 berceaux

Lyon 3 :
Crèche Rochaix 1 – 50 berceaux
Crèche Rochaix 2 – 48 berceaux
Crèche Boileau – 90 berceaux

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité