Vidéo. Près de 300 personnes ont manifesté à Lyon contre la loi immigration

L'appel à manifester contre la loi Darmanin était national et choisi à dessein car ce lundi 18 décembre c'était la journée internationale des migrants. À Lyon près de 300 personnes se sont rassemblées Place Bellecour avant de prendre la direction de la Guillotière à partir de 18h30.

Retoquée par l'assemblée nationale, la loi immigration était débattue en commission mixte paritaire ce lundi 18 décembre. C'était aussi la journée internationale des migrants. C'est pourquoi, un appel national avait été lancé par différents collectifs pour s'opposer à cette loi qu'ils jugent "xénophobe et qui porte atteinte aux droits fondamentaux". Près de 300 personnes ont répondu à l'appel à Lyon.

durée de la vidéo : 00h00mn27s
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées place Bellecour ce lundi 18 décembre à Lyon pour protester contre la loi immigration. ©France Télévisions

Retrait de la loi

La plupart des manifestants interrogés ne cachent pas leur souhait de voir purement et simplement disparaître cette loi. Pour les collectifs " Cette loi est une attaque contre les droits et les libertés des personnes exilées, car pour le gouvernement, elles sont la source de tous les problèmes". 

Au contraire, pour les opposants à la loi, il faut " une régularisation large, durable et immédiate pour toutes et tous".

"Le gouvernement poursuit sa politique d'immigration jetable être régularisé.e ... Le temps d'un contrat de travail... puis de nouveau sans papiers, sans droit au chômage, ni au logement, ni à la sécurité sociale", insistent les collectifs.

Où en est le projet de loi immigration?

Les sénateurs et sénatrices ont adopté par 210 voix pour et 115 voix contre, le mardi 14 novembre le projet de loi immigration. En revanche, cprojet de loi sur l'immigration a été balayé par les députés avant même d'être débattu dans l'hémicycle, lundi 11 décembre. L'Assemblée nationale a adopté, par 270 voix contre 265, une motion de rejet préalable au projet de loi immigration, avec les voix de la gauche, des LR et du RN, infligeant une très lourde défaite politique du gouvernement.

La commission paritaire reprend 

Les travaux de la commission mixte paritaire (CMP), de ce lundi 18 décembre, ont été interrompus peu avant minuit. Ils doivent reprendre ce mardi 19 décembre. En fin de journée lundi, les débats ont déjà été suspendus pendant quatre heures, jusqu'à 21 heures. Les discussions avec Les Républicains ont buté notamment sur la volonté de ces derniers d'interdire aux étrangers présents depuis moins de cinq ans en France de toucher les APL.