Visite d'Emmanuel Macron à Lyon : le boycott du syndicat Alliance Police Nationale

Emmanuel Macron viendra en visite à Lyon le 28 septembre accompagné de Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur. Convié au discours du Président à l'hôtel de police de Montluc, le syndicat Alliance PN annonce qu'il boycottera l'événement. 

Par Christian Conxicoeur

C'est une fin de non-recevoir : le syndicat Alliance Police Nationale annonce qu'il boycottera le discours du Président de la république lors de sa visite à l'Hôtel de Police de Montluc jeudi 28 septembre. 

Le Président de la République doit s'exprimer devant les forces de sécurité jeudi matin à Lyon aux côtés du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, au lendemain d'un sommet franco-italien.

Une opération de communication

Et le syndicat d'expliquer qu'il "soupçonne une vaste opération de communication entièrement scénarisée et dénonce l’absence d’un temps réservé au dialogue avec les représentants du personnel qui assurent au quotidien la défense des problématiques locales".

Une longue liste de griefs

En toile de fond, il y a la grogne des policiers autour de leurs conditions de travail : locaux, matériels qu'ils jugent totalement dégradés, et l'absence de prise en compte de cet état de fait de la part du ministère de l'intérieur. Le syndicat affirme d'ailleurs que les hausses de budget du ministère de l'intérieur ne seront "d’aucun effet pour nos collègues de terrain".

Derniers griefs : le gel des travaux de construction des commissariats de Bourgoin-Jallieu (38) et Annemasse (74), et la réforme des primes d'éloignement des CRS, appelées à être fiscalisées.

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus