ZFE : dès 2026 les diesel seront bannis de la Métropole de Lyon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fatima Bouyablane
La ZFE, Zone à Faibles Emissions de la Métropole de Lyon
La ZFE, Zone à Faibles Emissions de la Métropole de Lyon © Métropole de Lyon

Les débats sont vifs autour de l'extension de la ZFE, zone à faibles émissions. La concertation est en cours jusqu'en 2022, mais le groupe Inventons la Métropole de Demain, de Gérard Collomb a proposé un référendum. Ce dernier a été rejeté à une voix près...67 pour le référendum et 68 contre.

La Métropole de Lyon veut élargir la ZFE, Zone à faibles émissions et ne veut plus de véhicules diesel à partir de 2026. Alors qu'une concertation publique a été lancée, la question d'un référendum s'est posée. Le référendum a été rejeté.

En 2026, seulement un quart des véhicules qui circulent actuellement dans le périmètre de la ZFE, zone à faibles émissions, pourront continuer de rouler. Autrement dit, trois véhicules sur quatre seront exclus du périmètre.
Le groupe Inventons la Métropole de Demain, dirigé par Gérard Collomb souhaitait un référendum, mais il a été rejeté à un cheveu près...67 voix pour le référendum, 68 contre et 14 abstentions.

Parallèlement, la concertation, débutée le 3 septembre 2021 se poursuit. Elle se terminera le 5 février 2022.

ZEF : les citoyens sont invités à s'exprimer sous plusieurs formes

Qu'est-ce que la ZFE ?

La ZFE, zone à faibles émissions, est une zone géographique où les véhicules les plus anciens et les plus polluants ne sont pas les bienvenus. Ils n'ont pas le droit de rouler dans le périmètre établi, ni même de stationner.
Le but est d'améliorer la qualité de l'air et de réduire la pollution, mais aussi de répondre à une directive européenne.

La Métropole de Lyon a instauré une première ZFE, en vigueur depuis le 1er janvier 2020. Elle concerne les poids-lourds et les véhicules utilitaires légers professionnels. Ainsi, les véhicules Crit’Air 5 et Crit’Air 4, et les non classés sont interdits de circuler.
Depuis le 1er janvier 2021, l'interdiction s'est élargie aux véhicules Crit’Air 3.

Les villes concernées par cette restriction sont : Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Bron et Caluire-et-Cuire.

--> Au nord par la limite communale de Caluire et par le boulevard périphérique nord de Lyon (BPNL) dans le 9e arrondissement de Lyon

--> A l’est et au sud par le boulevard périphérique Laurent Bonnevay

--> A l’ouest, par les limites administratives de la commune de Lyon

En 2022, les véhicules particuliers classés Crit'Air 5 et ceux qui ne sont pas classés seront également interdits. Ce sont les véhicules diesel qui ont plus de 20 ans (immatriculés avant le 1er janvier 2001) et les véhicules essences qui ont plus de 23 ans (immatriculés avant le 1er janvier 1997).

Entre 2023 et 2026 : interdiction progressive de la circulation et du stationnement des véhicules classés Crit’Air 4, Crit’Air 3 et enfin Crit’Air 2. Ce changement va se faire par étapes, dans le cadre d’une vaste concertation et en accompagnant les personnes et les entreprises concernées.

A partir du 1er janvier 2026, les véhicules diesel seront bannis d'un périmètre qui reste encore à définir. Seuls les véhicules classés Crit'Air 0 et Crit'Air 1 seront les bienvenus.

A l'horizon 2040 : sortie du diesel. L'idée est de les remplacer par des véhicules propres.

Pour pallier cette décision, une dizaine de mesures a été votée le 15 mars 2021, lors du conseil métropolitain : développement du réseau TCL, co-voiturage, plus de places dans les parcs relais ou encore aides financières.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.