Zoo sur parc de la Tête d'Or : nouvelle action des militants de la cause animale

Les associations "Rando pour la planète" et "Vegan Impact" organisaient ce dimanche 13 septembre après-midi une action en faveur des animaux du zoo du parc de la Tête d'Or. Une action qui se voulait pacifique "contre la captivité" des animaux de ce zoo situé en pleine ville. 
Lyon : nouvelle action des militants de la cause animale au Parc de la Tête d'Or. Ils réclament la fermeture du zoo...
Lyon : nouvelle action des militants de la cause animale au Parc de la Tête d'Or. Ils réclament la fermeture du zoo... © France tv
Ils réclament "justice pour les animaux captifs en plein centre de la ville de Lyon". L'association "Rando pour la planète" et l’association Vegan Impact organisaient une nouvelle action ce dimanche 13 septembre à 14 h 30 près de l’entrée principale du parc de la Tête-d’Or, Porte des enfants du Rhône.

Ils réclament la fermeture du zoo du Parc 


Il s'agit pour ces militants de la cause animale d'une action visant à obtenir la fermeture du zoo du parc de la Tête-d’Or. Cette mobilisation a aussi pour objectif de sensibiliser les citoyens sur la souffrance des animaux en captivité. Certains de ces militants, en signe de protestation se sont contortionnés pour tenir en cage. Une manifestatoion sous forme de happening. Aujourd'hui, ils demandent que les animaux du zoo de la Tête d'Or soient placés dans des réserves naturelles. 

"Cet événement est créé dans l'espoir de faire changer les mentalités. Les animaux ont besoin de nous, de notre voix et de notre engagement. C'est pourquoi nous organisons une action contre la Captivité au Zoo du Parc de la Tête d'Or. Les conditions des animaux sont terrifiantes, il faut faire bouger les choses !" expliquent les militants dans leur appel au rassemblement. Les militants de la cause animale réclament la fermeture du zoo qu'ils qualifient de "mouroir" dans leur appel à la mobilisation. Les organisateurs ont précisé que cette journée se voulait sans violence. Chacun était invité à les rejoindre, muni d’une pancarte. 

Sur les réseaux sociaux, l'association "Rando pour la planète" s'interroge aujourd'hui sur la mission du parc et plus généralement des zoos : "plus de la moitié des animaux prisonniers du parc de la tête d'or sont des animaux qui ne sont pas en voie d'extinction (...). Sur les 3 000 espèces animales que détiennent en captivité les zoos, seules 66 appartiennent à des espèces en voie d’extinction... Dans quel but enfermer des animaux qui ne sont pas en voie d’extinction ?"
 


Le zoo du parc de la Tête d'Or, invité surprise des municipales

Le zoo du Parc de la Tête d'Or fait partie du patrimoine de la ville de Lyon. Plus de 3 millions de personnes le visitent chaque année. De son côté, le zoo met en avant sa mission de préservation des espèces en danger. Les animaux qui vivent dans cet espace zoologique sont d'ailleurs nés en captivité. Enfin, depuis sa création en 1858, les cages ont laissé place à des espaces beaucoup plus grands. Une plaine africaine a également vu le jour. Dimanche, les visiteurs étaient divisés concernant l'action des militants de la cause animale. 
Le zoo du parc de la tête d'or visité par plus de 3 millions de personnes chaque année et une institution pour les Lyonnais (archives)
Le zoo du parc de la tête d'or visité par plus de 3 millions de personnes chaque année et une institution pour les Lyonnais (archives) © France tv

Cette institution s'est invitée dans la campagne des municipales. Avant le premier tour, la rumeur d'une fermeture du zoo lyonnais par les Verts en cas de victoire avait couru. Une rumeur qui avait provoqué de l'émoi chez les autres candidats à la ville de Lyon mais aussi chez les Lyonnais attachés à cette institution née au milieu du XIXe siècle et qui a vu défiler de nombreuses générations. Une pétition avait même été lancée en faveur du parc animalier lyonnais. Au cours de l'été, près de 1400 personnes ont signé pour "sauver" le zoo du parc de la Tête d'or. La polémique était ensuite retombée...

De son côté, Grégory Doucet avait démenti et assuré fin juin qu'il "n'avait jamais été question d'une fermeture du zoo de la tête d'or". Pas de fermeture mais une transformation en profondeur du zoo du parc. Durant la course aux municipales, le candidat écologiste avait évoqué l'idée d'enrichir le zoo, d'en faire un refuge notamment pour les espèces dites domestiques. Le maire écologiste de Lyon avait également avancé le projet d'installer une ferme pédagogique au coeur du parc. 

En attendant que le projet du maire de Lyon se précise, le zoo du parc de la Tête d'Or poursuit sa transformation. Un nouvel espace, baptisé "forêts d'Asie" doit accueillir tapirs et gibbons d'ici la fin de l'année. 
 Les organisateurs de l'action prévue dimanche à Lyon invitent les particuliers à les rejoindre en s'inscrivant sur l'événement Facebook « Pour la fermeture du zoo de la Tête-d’Or ». Ce samedi après-midi, près de 220 personnes avaient répondu favorablement à cet appel. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature polémique société zoo environnement écologie