Des salariés de Carrefour manifestent devant l'hyper de Givors avant noël

© Renaud Gardette, France 3 Rhône-Alpes
© Renaud Gardette, France 3 Rhône-Alpes

Cette mobilisation d'une centaine de personnes fait écho à un mouvement national de la CGT du groupe regroupant toutes les enseignes (hypermarchés, Carrefour Market, Entrepôts...). L'idée est de dénoncer le manque d’effectif actuel et la "détérioration des conditions de travail". 

Par C.Conxicoeur/R.Gardette

Des salariés de Carrefour manifestent devant l'hyper de Givors avant noël
Une centaine de personnes, essentiellement des salariés venus de toute la région, s'était donné rendez-vous vendredi 22 décembre devant l'enseigne Carrefour de Givors à l'appel de la CGT du Groupe. L'idée est de dénoncer "le plan Bompard", du nom du nouveau PDG, qui sera rendu public le 23 janvier prochain et qui occasionnera selon la centrale syndicale le chiffre record de 5000 suppression de postes et la détérioration des conditions de travail. Interview de : Emmanuel Dalla-Monta, Délégué CGT Carrefour Givors


Une centaine de personnes, essentiellement des salariés venus de toute la région, s'était donné rendez-vous vendredi 22 décembre devant l'enseigne Carrefour de Givors à l'appel de la CGT du Groupe.

L'idée est de dénoncer "le plan Bompard", du nom du nouveau PDG, qui sera rendu public le 23 janvier prochain et qui occasionnera selon la centrale syndicale le chiffre record de 5000 suppression de postes et la détérioration des conditions de travail.

Car le groupe, dont la croissance en 2017 est estimée entre 3 et 5%, a vu sa rentabilité financière remise en question par les investisseurs qui jugent la marge insuffisante. En 3 ans, le titre en bourse a perdu 20%, et 13 % sur la seule journée du 31 août dernier.

Vers 10h30 ce vendredi, la centaine de salariés avait réussi à pénétrer dans les allées du magasin.

D'autres mouvements sont prévus au plan national, les 22 et 23 décembre sur 10 autres sites en France.

Vers 10h30 ce vendredi, la centaine de salariés avait réussi à pénétrer dans les allées du magasin. / © Renaud Gardette
Vers 10h30 ce vendredi, la centaine de salariés avait réussi à pénétrer dans les allées du magasin. / © Renaud Gardette

 

Sur le même sujet

Les + Lus